Avril 2018
LMMJVSD
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456

Mai 2018
LMMJVSD
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123

Juin 2018
LMMJVSD
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301


Accueil > FR > Agenda

Conférence-débat : Construire à nouveau un large mouvement d’émancipation des femmes

mardi 13 février 2018 / 
19:30 Pianofabriek - 35 rue du Fort, 1060 Bruxelles

Prendre en compte les revendications de toutes les femmes pour construire à nouveau un large mouvement d’émancipation des femmes contre la domination masculine !

Mardi 13 février 2018
19:30 Pianofabriek
35 rue du Fort, 1060 Bruxelles

Conférence-débat organisée au Pianofabriek (Salle Cadzand) avec :

- Marcela de la Pena Valdivia (Le Monde selon les Femmes, coordinatrice francophone de la Marche Mondiale des Femmes Belgique)

- Deux représentantes du collectif de féministes musulmanes "Kahina"

- Aïchatou Ouattara (juriste et blogueuse sur afrofeminista.com)

Dans le cadre de la préparation de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes du 8 mars prochain et après les mobilisations massives des marches des femmes aux Etats-Unis, la grève des femmes en Italie, la lutte des polonaises contre l’interdiction de l’IVG ou des argentines contre les féminicides, nous avons décidé d’inviter des féministes qui correspondent aux réalités du territoire Belge.

Aujourd’hui, nous méconnaissons encore la spécificité du discours et du travail des féministes musulmanes et afro-descendantes en Belgique. Malgré le fait que le mouvement féministe classique "institutionnel" ou "blanc" néglige de prendre en considération les nombreuses revendications des femmes de milieux populaires et/ou racisées, nous sentons qu’il se passe quelque chose. Dans cette lancée, nous avons invité des féministes musulmanes, latino-américaine et afro-descendante pour nous présenter leurs apports et revendications spécifiques à la lutte contre le patriarcat, les différentes formes de racisme et le capitalisme. Ainsi, tou.te.s, en connaissance de cause, nous pourrons comprendre et mettre en oeuvre leurs propositions pour favoriser la convergence des luttes contre les oppresseurs communs des femmes. Une situation d’oppression qui se crée au fil du temps peut se défaire dans un autre, grâce à une conscience et à la lutte.

Entrée gratuite.
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Une activité organisée par la Formation Léon Lesoil (en collaboration avec la Gauche anticapitaliste).


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP