23 avril 2018

Mobilisation pour Lula au Brésil

11h ambassade du Brésil. Av. Louise 350 - 1050 BRUXELLES

23 avril 2018

Projection : Le Tribunal sur le Congo

19h Théâtre National. 111-115 boulevard Emile Jacqmain, 1000 (...)

23 avril 2018

Otan : histoire d’une machine de guerre

19h30 L’Aurore 162 rue du Midi - 1000 Bruxelles

24 avril 2018

Atelier reportage social : Le point de vue...

18h Pianofabriek, 35 rue du Fort, 1060 Bruxelles

24 avril 2018

Conférence : Abattage rituel en Belgique & bien-être animal

18h ULB. Avenue Adolphe Buyl, 131 - 1050 Bruxelles. Auditoire (...)

24 avril 2018

Conférence : Si tu pollues, tu payes ?

18h30 ULB, Avenue Franklin Roosevelt 50, 1050 Bruxelles

25 avril 2018

Boycott Service communautaire : mobilisons nous !

13h Cour Constitutionnelle. Place royale, Bruxelles

25 avril 2018

Belfius : Privatisation reportée, à nous de jouer !

14h Rogier Tower - 1210 Bruxelles

25 avril 2018

Conférence de Serge Halimi - Que peut la gauche au pouvoir ?

18h ULB, Campus du Solbosch, H.1309. Avenue Franklin Roosevelt 50 (...)

25 avril 2018

Une file devant le palais de justice

18h30 Place Poelaert, 1000 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Création

Deliveroo, retour au 19ème siècle

Deliveroo, retour au 19ème siècle

La compagnie de livraison à domicile Deliveroo impose à ses coursiers de passer sous statuts d’indépendant et de travailler dans des conditions dignes du 19ème siècle. Collectifs et syndicats s’organisent pour faire face à cet (...)

La multinationale Deliveroo, aujourd’hui cotée 2 milliards €, renonce à recourir aux coursiers embauchés sous contrat de travail, par exemple via la coopérative SMart. Depuis le 1er février 2018, les coursiers sont obligés de travailler sous statut d’indépendant dans des conditions encore plus précaires et sans possibilité d’être assurés correctement.

Les nombreuses négociations entre Deliveroo, les syndicats et le collectif des coursiers ont échoué. La direction maintient sa décision de faire passer tous les travailleurs sous le statut d’indépendants. Les coursiers déplorent par ailleurs le peu de soutien apporté par le gouvernement.


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP