22 février 2018

Chantier Collectif : desherber à la Ferme du Chant des Cailles

10h Les Herbes du Chant des Cailles. Av des Cailles, 1170 (...)

22 février 2018

Conférence : La question (dé)coloniale en Belgique, le défi d’une génération ?

17h30 Université Saint-Louis. Auditoire 1. Bd du Jardin botanique (...)

22 février 2018

Quelle marge de manœuvre pour un ministre communiste en Belgique ?

18h Centre d’Histoire et de Sociologie des Gauches. Avenue F.D (...)

22 février 2018

Apéro-Expo - Médias citoyens

19h - ARC, 20 rue de l’Association 1000 Bruxelles

22 février 2018

Avant-Première - Jusqu’à la dernière goutte

19h Cinéma vendôme Chaussée de Wavre 18, 1050 Ixelles

22 février 2018

Présentation du livre "El Perro Furioso"

19h Maison de l’Amérique Latine. Rue du Collège, 27 – 1050 (...)

22 février 2018

Sans Papiers : Présentation du livre "El Perro Furioso"

Maison de l’Amérique Latine. Rue du Collège, 27 – 1050 (...)

22 février 2018

Débat #metoo, sexisme, la précarité nous rend vulnérables

19h ULB. Campus du Solbosch, auditoire H1309. 1050 Bruxelles

23 février 2018

Sit-In For Solidarity ! Free Mounir et Jiyed

12h>17h30 Art & Loi - 1000 Bruxelles

23 février 2018

Ballade collective à vélo : Critical Mass Brussels

18h Porte de Namur, 1050 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Création

Deliveroo, retour au 19ème siècle

Deliveroo, retour au 19ème siècle

La compagnie de livraison à domicile Deliveroo impose à ses coursiers de passer sous statuts d’indépendant et de travailler dans des conditions dignes du 19ème siècle. Collectifs et syndicats s’organisent pour faire face à cet (...)

La multinationale Deliveroo, aujourd’hui cotée 2 milliards €, renonce à recourir aux coursiers embauchés sous contrat de travail, par exemple via la coopérative SMart. Depuis le 1er février 2018, les coursiers sont obligés de travailler sous statut d’indépendant dans des conditions encore plus précaires et sans possibilité d’être assurés correctement.

Les nombreuses négociations entre Deliveroo, les syndicats et le collectif des coursiers ont échoué. La direction maintient sa décision de faire passer tous les travailleurs sous le statut d’indépendants. Les coursiers déplorent par ailleurs le peu de soutien apporté par le gouvernement.


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP