25 mars 2017

Ouverture du cycle : 40 ans de cinéma en atelier

15h CINEMATEK - 9 Baron Horta, 1000 Bruxelles

25 mars 2017

Le CHE fête ses 35 ans !

20h Smouss Café, 112 rue du marché au charbon, 1000 Bruxelles.

27 mars 2017

Concert Coulon Azán, du Chili

19:30. Rue de Parme, 26 1060 Bruxelles

27 mars 2017

Conférence sur La mémoire de la Nakba en Israël, par Thomas Vescovi

20h15 Rue de la Victoire 61 - 1060 Bruxelles

28 mars 2017

Manifestation - Régularisation des Travailleurs Sans Papiers exploités

12h Porte de Namur, 1050 Bruxelles

28 mars 2017

Rassemblement devant le Forum pour le Futur de l’Agriculture

12h30 Mont des Arts, face au Square - Brussels Meeting Centre. (...)

28 mars 2017

Ciné club désobéissance : I’m not from Barcelona

20h Bxl Laique. Avenue de Stalingrad, 18-20 • 1000 Bruxelles.

29 mars 2017

Atelier Jardinage à prix libre

14h>17h Parckfar. parc de Tour & Taxis. (accès par le pont du (...)

30 mars 2017

Tayush : comment gérer la diversité convictionnelle ?

18h Pianofabriek. Rue du Fort 35, 1060 Bruxelles

30 mars 2017

Grossesse, accouchement : où sont les voix des femmes ?

20h La Maison du Livre. 28 rue de Rome, 1060 Bruxelles


Accueil du site > FR > Articles > Analyses

Il est urgent de mieux s’organiser !

Le courrier de David, 40 ans, logisticien le jour, faiseur de ce qu’il peut le reste du temps :

J’ai la nausée en pensant à l’époque à laquelle on vit. Temps de maux qui nous divisent et qui font le bonheur de tous ces pourris-profiteur de leur système-en mal d’ego et de pouvoir.

Mais je vois tant de gens agir en indépendant, créer, rassembler, défendre de belles causes et lutter pour continuer à faire vivre des choses du passé qui ont et doivent garder leur place maintenant et demain, tout autant que toutes ces belles nouveautés que nous offrent le présent. Beaucoup de belles énergies qui affrontent les grandes machines de toutes sortes, qui veulent nous endormir, nous normaliser, nous anéantir.

L’Homme est faible car son ego est fort. Le plus difficile à notre époque où beaucoup se renferment sur eux, c’est de créer des dynamiques, des économies, des mouvements, ensemble. Favoriser les circuits courts, mais surtout qu’ils soient diversifiés et structurés.

Les réseaux sociaux sont devenus tellement vastes qu’on s’y perd tous, même s’ils sont aussi de bons outils d’information et de communication qui sont devenus incontournables. Le souci est là : ils ont réussi à faire que Google, Facebook et autres machineries virtuelles soient incontournables.

Retrouvons-nous et regroupons-nous autour de valeurs essentielles : le vivre ensemble, humblement et simplement. Détachons-nous des surplus : la surconsommation et autre abus, si ce n’est ceux des plaisirs simples de la vie qui se partagent, tel qu’un repas. L’utopie doit continuer à nous envahir l’esprit.

Comment trouver chacun sa place dans notre société sans empiéter sur l’autre ? Comment refavoriser la proximité et le contact humain, tout en gardant un œil et participer à ce qui se passe plus loin ? Comment converger pour peser sur les politiques ?

Des grands Hommes tel que Siné sont de véritables exemples et des sources d’inspirations : combattre la méchanceté et toutes formes de xénophobies, créer et embarquer des gens qui sont dans la même dynamique et qui apporteront la richesse de leurs expériences et de leurs vécus, trouver toutes formes de diffusions et partages, consommer sainement en sortant des circuits des grandes distributions, préserver les acquis du passé durement gagnés par des luttes.

Le monde de demain nous appartient si on y croit, et les nouvelles générations suivront si on veut bien préparer le terrain et les embarquer avec nous !

David,40 ans
Lu dans sinemensuel de mars 2017



Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP