16 janvier 2018

Vernissage de l’exposition : Frites & Manioc

18h La Maison du Livre. rue de Rome 28, 1060 Bruxelles

17 janvier 2018

Décolonisez Ixelles : re-inauguration de la place Lumumba

18h Future Place Lumumba, Rue de l’athénée 1, 1050 Bruxelles

17 janvier 2018

Conférence & Spectacle : rahison dans les luttes panafricaines / Kuzikiliza

18h30 De Kriekelaar GC. rue Gallaitstraat 86, 1030 Bruxelles

18 janvier 2018

Marxisme contre Stalinisme

19h30 Pianofabriek. 35 Rue du Fort, 1060 Bruxelles

18 janvier 2018

Projection du film : Irrintzina, le cri de la génération climat

20h Cinéma Aventure. Galerie du Centre, 57 rue des Fripiers - 1000 (...)

20 janvier 2018

Conference de Michel Collon : Le Monde selon Trump

18:30. Mundo-b. Rue d’Edimbourg 26, 1050 Bruxelles

21 janvier 2018

Les courts métrages qui dérangent

17h Cinéma Aventure.Galerie du Centre 57 (rue des Fripiers), 1000 (...)

22 janvier 2018

Présentation de l’ouvrage : Dans la nuit la plus noire se cache l’humanité. Récits des justes du Rwanda

19h ULB Bâtiment Solvay. Salle SR42.5.503. Av Franklin Roosevelt (...)

23 janvier 2018

Cabinets d’audit : comment lutter contre les « fisco-trafiquants ?

19h30 L’Horloge du SudRue du Trône 141, 1050 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Où est Santiago Maldonado ?

Où est Santiago Maldonado ?

Les Mapuches occupent une portion de terres ancestrales appartenant officiellement à l’entreprise italienne Benetton et bloquent régulièrement des routes pour en revendiquer la propriété.
Solidarité avec les Mapuches

Où est Santiago Maldonado ?

Traumatisé par les 30.000 victimes de la dictature (1976 - 1983), l’Argentine veut savoir où se trouve le jeune homme de 28 ans porté disparu le 1er août alors qu’il participait à une manifestation de la communauté Mapuche de Cushamen, en Patagonie.
Il était là parce qu’il s’était lié d’amitié avec les membres de la communauté et parce qu’il partageait leur revendication du droit de vivre là où leurs ancêtres ont vécu et sont morts.

Santiago Maldonado est porté disparu, suite à une brutale répression perpétrée par la gendarmerie en Patagonie argentine à l’encontre de la communauté Mapuche. Depuis, sa famille, ses amis, ainsi que diverses organisations militantes, syndicales et politiques de gauche, des droits de l’homme, réclament sa réapparition, sain et sauf, tout en pointant la responsabilité du gouvernement de droite Macri et de l’Etat argentin.

Les Mapuches occupent une portion de terres ancestrales appartenant officiellement à l’entreprise italienne Benetton et bloquent régulièrement des routes pour en revendiquer la propriété.

Les représentants des forces de répression, ainsi que le gouvernement à travers ses différents porte-paroles et ministres, persistent à dire qu’il n’y a aucune image ou vidéo de l’opération où Santiago a été arrêté par la gendarmerie.
Cette tentative de criminalisation est d’autant plus visible et scandaleuse qu’il y a actuellement plus de quarante des membres de la communauté Mapuche qui sont inculpés dans le cadre des mobilisations. Cet acharnement de la part de l’état et du gouvernement doit cesser.

Tous les jeudis à 17h, devant le magasin Benetton à la rue neuve n°9 à Bruxelles, des citoyens informent les passants sur la situation en Argentine.

Plus d’infos : Argentine : droite autoritaire


Pour être tenu au courant par facebook de nos productions, activités et formations... n’hésitez pas à nous "aimer".


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP