24 septembre 2018

Débat & Infos : Inculpé.es de trafic d’êtres humains - La solidarité et sa criminalisation en débat.

19h Espace Citoyen. rue de la Grande île 8, 1000 Bruxelles

25 septembre 2018

Conférence : L’accès à la propriété est-il une mission de service public ?

12h rue Lambert Crickx, 5, 1070 Bruxelles

25 septembre 2018

Débat : détention de familles avec enfants en centres fermés

18h Muntpunt, salle Mallemunt (3ème étage), 6 Place de la Monnaie, (...)

25 septembre 2018

Les rapports de genre véhiculés par les films de guerre

18h30 La Fonderie. 27 Rue Ransfort, 1080 Bruxelles

25 septembre 2018

Rencontre avec les auteurs de la BD : Là où se termine la terre

19h Maison de l’Amérique Latine. Rue du Collège, 27 – 1050 (...)

25 septembre 2018

Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l’Habitat

19h30>00h Quai du Hainaut 29 - 1080 Bruxelles

25 septembre 2018

Conférence de Raf Kusters : chemin de fer de Benguela

19h30 Kuumba, 78 chaussée de Wavre à 1050 Bruxelles

26 septembre 2018

Rassemblement – Free Mustapha Awad !

15h Ambassade d’Israël. Avenue de l’Observatoire 40, 1180 (...)

27 septembre 2018

Littérature de l’exil : Aubert Mukendi

17h30 INZIA. 37 rue de la paix, 1050 Bruxelles

27 septembre 2018

Soirée Slam.e.s de fond : Mots en lutte

19h Cinéma Nova. Rue d’Arenberg 3, 1000 Bruxelles


Accueil > FR > ZinTV ? > ZinTV ?

ZIN TV est un centre de formation qui offre des outils concrets, pratiques et théoriques à des citoyens impliqués dans le tissu associatif.

ZIN TV est une WebTV indépendante basée à Bruxelles, elle regroupe en son sein des cinéastes, des professionnels de l’audiovisuel, des artistes et des citoyens engagés dans la construction d’un projet commun : un modèle de communication de participation citoyenne.

Nous sommes délibérément engagés socialement afin de stimuler les luttes sociales et donner à connaître les initiatives issues de la société civile. Nous sommes une vitrine audiovisuelle pour les organisations populaires, la vie associative et le monde citoyen.

Un autre monde est possible, mais d’autres médias aussi.

ZIN TV crée des outils de communication qui ouvrent le spectateur à des réalités souvent ignorées et l’invitent à une réflexion, à une prise de conscience et à l’action collective. Ces projets rendent compte des préoccupations pour la sauvegarde de l’espèce humaine, des acquis sociaux et des droits humains.

ZIN TV est aussi un projet de pédagogie audiovisuelle initiant le participant au reportage social, au cinéma documentaire et à la fiction. Ils cherchent à libérer le langage audiovisuel des formatages télévisuels, institutionnels ou commerciaux. Il s’agit d’un vrai laboratoire conçu comme un espace de libération des formes et du langage cinéma.

ZIN TV dispose dans son équipe des membres qualifiés dans le domaine audiovisuel, graphique et développement internet. Ainsi nous développons des partenariats qui nous permettent d’évoluer en réseau et de collaborer ponctuellement sur des projets communs. Nous avons à notre actif de nombreuses expériences professionnelles en Amérique Latine mais également en Afrique qui nous permettent d’agrandir notre champs d’action vers un réseau international tant du point de vue de formation, de production ou de diffusion.

En conclusion, Zin TV est un espace de résistance télévisuelle, de liberté et de pouvoir citoyen.


ZIN TV asbl
TVA : BE0818979116
Vous pouvez nous contacter à l’adresse : contact[arobas]zintv.org

Pour signaler un problème sur le site internet : webmaster[arobas]zintv.org

Téléphone de ZIN TV : +32 2 318 41 49

Pour être tenu au courant par facebook de nos productions, activités et formations... n’hésitez pas à nous "aimer".

N° d’entreprise : 818.979.116
Banque Argenta : BE67 9794 3467 4987
Code BIC ARSPBE 22
& Code IBAN BE 67 979434674987


EN SAVOIR PLUS SUR ZIN TV

Ronnie Ramirez. Debout, caméra au poing. Revue Imagine 124 • novembre / décembre 2017

ZIN TV : un projet média pour une vraie représentation et une diversité de regards. Pluricité, n°21. Le bimestre de Carrefour des Cultures. Novembre 2017

UZIN, la fabrique des idées. On en parle avec ZIN TV

Entretiens. Zin TV : Télévision alternative

De la diffusion du documentaire : Ronnie Ramirez

Ronnie Ramirez : ZINTV, une utopie télévisuelle (vidéo)

Un cours de cinéma, par Ronnie Ramirez. revue SMALA Cinéma n°4, juin 2015

ZIN TV : une télé d’action collective ! Émission de Radio Panik, novembre 2014

ZIN TV, quand la lutte crève l’écran !, septembre 2014

ZinTV : une nouvelle vision des médias, juin 9, 2014.

ZIN TV : Une télé pour l’action collective !, le Red’Action n°20, juillet - Août - Septembre 2013

Rencontre avec Ronnie Ramirez & Maxime Kouvaras de Zin TV, revue SMALA Cinéma juin 2013

Zin TV : un outil de réappropriation de l’expression citoyenne, Kairos numéro 4, décembre 2012

Charte de ZIN TV


L’équipe d’animateurs de ZIN TV

RONNIE RAMIREZ est né en 1971 au Chili, émigre en Belgique à l’âge de quatre ans. Il étudie le cinéma à l’INSAS (école de cinéma à Bruxelles). Opérateur puis chef opérateur pour des courts et longs-métrages, et des documentaires. Il réalise de nombreux films documentaires à travers le monde tout en participant à d’innombrables ateliers de formation d’initiation au cinéma tant à niveau d’écoles professionnels internationales que des structures d’éducation populaire en Belgique et dans les pays du sud.
Les personnages de ses films sont tous confrontés aux changements de la société, donc des vies perturbées... Le travail de Ronnie Ramirez se caractérise par une démarche humaniste, de proximité et d’engagement social. Ses films (Prospérité sous terre (2013), Campus Kassapa (2010),
Un monde absent (2004), Place Publique (2004), Palestine, ceux qui gardent la clef (2003), Les fantômes de Victoria (1999)) ont reçu de nombreuses reconnaissances et prix lors de multiples festivals internationaux.

MAXIME KOUVARAS, Belge d’origine Grec, né en 1979 à Bruxelles. Détenteur d’une licence en Sciences Politiques à l’Université libre de Bruxelles et d’un Master en Etudes européennes à l’Université catholique de Louvain-La-Neuve, il a travaillé pendant 10 ans comme journaliste, réalisateur et caméraman pour des magazines hebdomadaires et mensuels diffusés par la télévision publique grecque ERT sur l’actualité politique sociale et culturelle en Europe. Depuis 2007, il réalise des reportages diffusés sur Euronews pour des émissions hebdomadaires (Europeans, Parlamento, Learning World). De 2007 à 2011, il a animé un atelier cinéma à l’Athénée Royal Leonardo Da Vinci d’Anderlecht. De 2009 à 2012, il a également été en charge de la communication du Festival International du Film Documentaire Millenium qui a lieu chaque année à Bruxelles. Depuis 2009 il contribue à la production et à la réalisation de courts-métrages et de films documentaires (Libre courbe, Against the Stream, Seuthès l’immortel les secrets d’un roi thrace, Dexia, démocratie confisquée, Nous sommes la Via Campesina) Dans le cadre de ZIN TV, il coordonne la production et la réalisation de films et de reportages sur l’actualité des mouvements sociaux et des vidéos des formations en « reportage social ». Il assure aussi l’encadrement d’ateliers pratiques et de projections débats.

VALENTIN FAYET est monteur professionnel. Diplômé en 2004 d’un DEUG en art du spectacle à Paris 8, il décide de se spécialiser en montage à l’Institut des Arts de Diffusion à Louvain la Neuve. Diplômé en 2009, il travaille depuis sur des projets variés (cinéma expérimental, documentaires ou courts métrages de fiction). Parallèlement à sa pratique professionnelle, il développe une méthode d’enseignement du montage appliquée à des non professionnels tant dans la maitrise technique de l’outil logiciel que dans une approche théorique destinée à sensibiliser les étudiant à l’art du récit, du rythme, sans oublier un questionnement éthique de la manipulation des images filmées. Il anime les ateliers dans le cadre de ZIN TV, du Projet Régie Mobile pour la culture et dans des maisons de quartier.

MATTHIEU BEGHIN est né le 02/07/1979 et est originaire de Comines en France. Il réalise des études d’informatique de niveau universitaire avec spécialisation dans la programmation multimedia (traitement et synthèse de l’image et du son). Il immigre à Bruxelles en 2003 pour travailler au développement d’arKaos VJ, un logiciel de vidéo pour le spectacle durant 6 années. Actif dans le milieu associatif, il réalise quelques sites internet pour aider le développement de différents projets. Très sensible au cinéma documentaire, et à la production vidéo dans le secteur citoyen, et ayant pu apercevoir la richesse des productions issus des télés communautaires en Amérique Latine, il fonde le collectif VIVE Belgique. Dans ce collectif il traduit et sous-titre les vidéos venant des télévisions participatives. Cette expérience l’amène à travailler étroitement avec Zin TV, notamment pour mettre en place une infrastructure informatique (site internet et intranet). Son expérience technique dans l’informatique l’amène à prendre en charge le pôle diffusion chez Zin TV où il gère la communication et le Réseau Citoyen de Diffusion. La polyvalence de Mathieu l’a amené à intervenir dans les ateliers vidéo ou il enseigne les techniques de mise en ligne sur le web, l’interactivité et astuces du webdoc.

ANNE-SOPHIE GUILLAUME, née en Belgique en 1986, est animatrice socio-culturelle, spécialisée en éducation et média. Après avoir obtenu, en 2010, son diplôme à l’IHECS (Institut des Hautes études en communications sociales), elle obtient une bourse suite à la rédaction de son mémoire sur l’histoire et l’évolution des télévisions participatives. Cette bourse lui permis de se rendre au Venezuela afin d’étudier de plus près ces initiatives en participants activement dans le processus des télévisions participatives vénézuéliennes. Particulièrement intéressée par l’aspect éducatif de ces expériences elle donne différents ateliers vidéos dans les Andes mais également à Bruxelles. De par sa formation et son expérience en communication elle s’occupe de la communication visuelle de ZIN TV mais réalise également divers reportage qui alimentent le site.

RAFAEL ABRIL né en 1974 à Bogota, il a étudié la direction de photographie en Belgique à l’IAD, école de cinéma de Louvain La Neuve. Il a ensuite été employé auprès du laboratoire cinématographique "Studio L’équipe". Militant du Comité de droits de l’homme "Daniel Gillard", une association solidaire avec la Colombie actif à Bruxelles, puis Fondateur en 2011 du média TELEBRAILLE couvrant les mobilisations de solidarité avec la Colombie, jusqu’à 2014. Depuis, Raphaël travaille comme freelance dans le monde audiovisuel et collabore avec ZIN TV comme membre depuis 2014 jusqu’à aujourd’hui.

THOMAS MICHEL né en Normandie. Études de littérature anglaise en Suède et en Angleterre (découverte d’Orwell). Bruxellois d’adoption. Diplômé de l’erg (école de Recherche Graphique), option vidéographie et sculpture. Dégoûté par les écoles d’art et par le dogme de l’art dit "contemporain" (succursale du capitalisme ; "fabrication d’une adhésion massive au système qui nous exploite" comme le dit Alain Accardo). Utilisateur critique des nouvelles technologies et fervent défenseur de l’anonymat en ligne. Activiste (antipub) ; anti-productiviste ; politiquement, inspiré par le mouvement d’écologie politique appelé la « décroissance ». Travaillant comme vidéaste, jamais pour de la publicité, jamais pour des banques. Attaché à la critique des médias (à la Bourdieu). Passionné par le documentaire politique, le cinéma engagé. Volonté de donner des mots à ceux qui n’en n’ont pas, à ceux à qui les mots ont été volés. Membre de la web-TV bruxelloise ZIN TV (captations multicam et réalisation de reportages avec la Permanence Vidéo des Luttes Sociales). Membre de l’asbl Kairos, collaborateur au journal anti-productiviste (vidéos d’interviews et vidéos des Appels Absurdes). Objectif : faire des liens entre le politique et l’artistique ; la forme et ce qui fait que le fond percole ?

SARAH BAHJA, née à Jette en 1985 et après un Master en animation socioculturelle et d’éducation permanente à l’IHECS (Institut des hautes études des communications sociales) en 2010… Sarah se passionne d’éducation populaire. Elle fut chargée de projet au département pédagogie et communication de Justice et Paix Belgique, puis responsable du service éducatif - Centre Culturel Wolubilis, Sarah as également mis au point un outil pédagogique d’initiation à l’art contemporain auprès d’Anim’action. Aujourd’hui sa vie est partagée entre la Compagnie des Nouveaux Disparus (festival Mimouna de spectacles d’atelier) et ZIN TV où elle a su développer des outils pédagogiques tels que : La propagande au ralenti : De la propagande nazie à la publicité, la propagande du groupe Etat Islamique. Fabriquer l’image de l’autre : Déconstruire la propagande nationale et coloniale.



Nous contacter...

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP