Formations

La Permanence video des luttes sociales

Septembre > décembre 2019 // Suite à l’expérience cumulée et aux retours des participants, nous proposons cette année un espace d’atelier supplémentaire, hebdomadaire et (...)


16 novembre 2019

Premier week-end du festival d’attac au kinograph

14h-17h Kinograph 227 avenue de la couronne, 1050 Bruxelles

16 novembre 2019

Suite du premier week-end du Festival du cinéma d’attac

17h-19h30 Kinograph 227 avenue de la couronne, 1050 Ixelles

17 novembre 2019

Le sens de l’effort de B. Maestre Suite du 1er WE du festival

17h Kinograph 227 avenue de la couronne, 1050 Bruxelles

18 novembre 2019

Oser la grève sous l’Occupation de D. Dreyfus et MJ Pareja

18h Cinéma Aventure Galerie du Centre (accès rue des Fripiers 57) (...)

19 novembre 2019

PROJECTION : Vos toilettes propres, nos propres papiers

19.30 //19, rue Plétinckx. Bruxelles 1000.

23 novembre 2019

2d WE du Festival Hommage à Marie France Collard

14h-17h Kinograph 227 avenue de la couronne, 1050 Ixelles

23 novembre 2019

L’empire de l’or rouge au festival cinéma d’attac

17h Kinograph 227 avenue de la couronne, 1050 Bruxelles

24 novembre 2019

Manifestation nationale : STOP aux violences faites aux femmes !

13h30 Carrefour de l’Europe (Gare Centrale) 1000 Bruxelles

24 novembre 2019

Le Venezuela au festival : Cinéma et rencontre avec M. Lemoine

17h Kinograph 227 avenue de la couronne, 1050 Ixelles

25 novembre 2019

Nucléaire, l’impasse française

18h Cinéma Aventure Galerie du Centre (accès rue des Fripiers 57) (...)


Accueil > FR > Articles > Analyses

Ces migrants qui gâchent nos vacances : l’indécence à son comble

« Vous n’avez pas encore réservé vos vacances ? Quoi de mieux que les côtes de la Méditerranée pour vous dorer la pilule ? Un seul conseil : n’allez pas à Djerba ; vous risqueriez de tomber nez à nez avec des cadavres. Ce serait fâcheux et risquerait de gâcher vos vacances. »

Vendredi dernier (12 juillet), RTL-TVI a diffusé, au journal télévisé, une séquence intitulée « Une touriste belge découvre des cadavres sur une plage de Djerba » et présentée de la façon suivante : « Un début de vacances raté pour Charlotte. La Liégeoise venait d’arriver à Zarzis, en Tunisie, et elle a découvert un cadavre sur la plage ». Au cours du reportage, on comprend que ce sont des corps de migrants échoués sur la plage qui sont en cause : ils viennent gâcher les vacances d’une touriste belge, qui demande à changer d’hôtel.
Les garde-côtes tunisiens dénombrent près d’une centaine de migrants morts suite au naufrage d’un canot parti de Libye. Leur destin tragique n’est abordé à aucun moment. Seules apparaissent les réactions des touristes et du voyagiste lié à leur séjour. Le traitement médiatique de cet événement nous a profondément choqués.

Une déshumanisation à son paroxysme

Dans cette séquence, l’indécence et l’inhumanité prédominent. Plutôt que de s’attarder sur l’essentiel — des vies humaines ont été arrachées au cours d’une tragédie en mer —, tout est pensé pour focaliser l’attention des téléspectateurs sur la réaction d’une touriste belge parce que les corps ont échoué précisément sur la plage où elle passait ses vacances. Cette profonde dérive du sens éthique — qui amène à voir les vacances de nos compatriotes comme plus importantes que le droit inaliénable de tous à une vie digne — rend ce traitement de l’information inacceptable et contraire au code de déontologie journalistique.

La « loi de proximité » a été appliquée : les informations paraissent d’autant plus importantes qu’elles sont proches de leur cible. Pour maximiser l’audience, il a semblé opportun de parler du désarroi de touristes « bien de chez nous » plutôt que de la mort tragique de migrants. Ce dévoiement de la mission première du journalisme n’est malheureusement pas neuf : la course à l’audimat amoindrit jour après jour la qualité de l’information. Mais, dans la séquence dont il est question, l’indécence est à son comble, à tel point qu’il devient difficile d’imaginer que seule la recherche d’audience est en cause.
La Méditerranée : lieu de villégiature pour les uns, cimetière pour les autres
Si nous dénonçons l’absence de repères éthiques dans ce « reportage », il présente néanmoins le mérite de mettre involontairement en relief les inégalités criantes entre les habitants du « Nord » et d’un certain « Sud ». Les uns peuvent se ressourcer ; les autres sont contraints de risquer leur vie pour subvenir à leurs besoins fondamentaux. Les uns sont libres de parcourir le monde à leur guise ; les autres ne peuvent le faire qu’au prix de leur vie. Les uns peuvent changer d’hôtel pour éloigner de leur vue ou de leur conscience ce qui les dérange ; les autres seront enterrés loin des leurs. Les uns se voient offrir un soutien psychologique ; les autres peinent à recevoir — en Belgique — l’accompagnement psychologique ou psychiatrique que les traumatismes successifs endurés nécessiteraient. Notons que c’est d’ailleurs cette dissymétrie révoltante entre le « Nord » et le « Sud » qui est responsable d’une partie significative des migrations actuelles.

La responsabilité des médias

L’angle choisi par RTL-TVI n’est pas un cas isolé. En effet, la représentation des migrants véhiculée par certains médias dominants ne cesse de se détériorer. Présentés, selon les cas, comme des menaces, des victimes, des fardeaux ou des intrus — et, systématiquement comme des « autres » si différents de nous — (Mazzocchetti & Yzerbyt, 2019), les migrants ne sont plus reconnus comme des êtres humains à part entière : ils sont infrahumanisés, voire déshumanisés. Chez nous, ils sont perçus comme indésirables, corvéables à merci. Ici comme ailleurs, nous sommes indifférents à leur souffrance, voire même incommodés si elle vient à s’afficher sur la plage de nos vacances ! La séquence de vendredi va ainsi jusqu’à légitimer l’indifférence : n’est-il pas normal de vouloir changer d’hôtel pour pouvoir se soustraire à toute prise de conscience ?
La responsabilité des médias dominants dans la construction de nos représentations sur les migrants est énorme. En alimentant des représentations erronées, largement formulées par l’extrême-droite, les médias « altérisent » les migrants, rendent toute forme d’identification impossible et participent au déni de solidarité. En exacerbant cette logique, RTL-TVI a contribué — une fois de plus — à remplacer notre humanité par l’égocentrisme le plus désinhibé.

Nous ne pouvons accepter que la migration soit abordée de façon aussi biaisée. À l’heure de la montée de l’extrême-droite un peu partout en Europe, nous appelons les médias à assumer leurs responsabilités et à informer l’opinion publique de façon complète et nuancée.

Voir la vidéo ici - mot de passe : plage

Signataires
Jean-Baptiste Dayez - Psychologue social et militant
Sarah Degée - Enseignante et collaboratrice de l’Institut de recherche, formation et action sur les migrations (IRFAM)
Martine Demillequand - Collaboratrice pédagogique à l’UCLouvain et professeure de français
William Donni - Militant associatif et politique, activiste et membre du Mouvement Demain
Jessy Doulette - Citoyenne militante antispéciste, féministe et antiraciste
Mohamed El Hendouz - Militant associatif et politique
Şeyma Gelen - Enseignante, féministe décoloniale, membre et cofondatrice du Collectif féministe Kahina
Eva Maria Jiménez Lamas - Syndicaliste féministe antiraciste
Rojin Açilan - Militante décoloniale
Greta Alegre - Citoyenne
Geneviève Anciaux - Citoyenne, militante au sein de la plateforme citoyenne d’aide aux réfugiés et de la Voix des Sans-Papiers de Liège
Antifascist Action Belgium
Ghislaine Asper - Citoyenne
Martine Attout - Membre du collectif de Gembloux ville hospitalière
Hélène Ballieux - Citoyenne
Aurore Belot - Citoyenne
Karima Benyaich - Citoyenne
Christine Bika - Citoyenne et défenseure des droits humains
Nicolas Bogaerts - Journaliste et historien
Nicolas Bossut - Secrétaire général de BePax
Delphine Bouacida - Humaine
Mehdi Bouacida - Délégué syndical et militant écologiste et antifasciste
Yamina Bounir - Militante associative et antiraciste
Myriam Boursaut - Citoyenne, professeur retraité
Géraldine Brausch - Professeure de philosophie à la Haute Ecole Charlemagne (HECH)
Saskia Bricmont - Députée européenne
Thomas Burion - Satiriste et militant syndicaliste
Jojo Burnotte - Animateur au Centre d’éducation populaire André Genot (CEPAG)
Raphaële Buxant - Enseignante, maman et citoyenne du monde
Valérie Cardinal - Citoyenne et militante au sein du Groupe Montois de Soutien aux Sans-Papiers
Pascaline Carnat - Citoyenne du monde
Lucie Cauwe - Journaliste
Marion Ceysens - Membre de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, engagée pour les droits humains
Marc Chambeau - Enseignant et militant associatif
Grégor Chapelle - Manager public
Carine Charvet - Citoyenne
Marjolaine Chauvaux - Citoyenne
Virginie Chauvet - Citoyenne
Leila Cherradi - Psychologue sociale spécialisée dans l’interculturel, militante féministe et antiraciste
Code Rouge
Collectif féministe Kahina
Comité des travailleurs.ses migrants.tes avec et sans papiers de la CSC Bruxelles
Madeleine Cordez - Musicienne, psychologue, et enseignante
Isabelle Crick - Enseignante
Kim Elisabeth Dal-Zilio - Citoyenne
Muriel de Crayencour - Journaliste
Aline De Crom - Citoyenne solidaire
Judith De Lannoy Lachterman - Citoyenne, militante au sein de l’Union des progressistes juifs de Belgique
Anne-Catherine de Neve - Militante
Camille de Toledo - Citoyenne et bénévole de l’association Un petit bagage d’amour
Jacques Debatty - Militant syndical
Mélanie Decaluwé - Citoyenne et enseignante
Béatrice Delacroix - Hébergeuse, citoyenne préoccupée, juriste
Christelle Delbrouck - Comédienne, chroniqueuse et citoyenne
Lara Delvaux - Citoyenne
Nathalie Delvaux - Comédienne et citoyenne
Valérie Depas - Citoyenne solidaire et antiraciste
Laure Derenne - Citoyenne
Delphine Dessart - Assistante sociale en association féministe, travaillant avec un public issu de la diversité et migrant
Anne-Laure Detrait - Citoyenne militante
Cloé Devalckeneer - Co-présidente d’ecolo j
Sandrine Devers - Citoyenne préoccupée par la déshumanisation du monde
Freddy Dewille - Militant Gauche anticapitaliste Anderlues
Ghaliya Djelloul - Sociologue à l’UCLouvain
Aissa Dmam - Juriste et militant des droits humains
Julien Dohet - Membre du collectif Le Ressort et participant du front antifasciste Liège 2.0
Sophie Ducrotois - Citoyenne
Ibrahim El Boutani - Citoyen
Ahmed El Fazazi - Professeur dans une faculté des sciences à Fès (Maroc)
Fatima Zahra El Ghalib - Citoyenne
Sarah El Ghorfi - Citoyenne
Jamal El Kaddouri - Citoyen marocain
Saïda El Khonssi - Travailleuse sociale
Nadia El Mostafa - Enseignante
Jean-Claude Englebert - Ancien échevin, chercheur indépendant
Claude Ergot - Citoyenne retraitée de l’enseignement
Axel Farkas - Militant allié des luttes des personnes sans-papiers, membre de la Gauche anticapitaliste
Isabelle Ferreras - Maître de recherches du FNRS, Professeure à l’UCLouvain
Dorian Fourny - Membre de Bruxelles Zone Antifasciste
Isabelle Fransolet - Citoyenne
Aline Franssen - Sociologue et citoyenne engagée
Raphaël Gély - Professeur de philosophie à l’Université Saint-Louis (Bruxelles)
Jean-Pol Gérard - Formateur en travail social à la Haute École Louvain en Hainaut
Patricia Ghilbert - Citoyenne, membre de la plate-forme citoyenne d’hébergement
Sylvie Gilbert - Citoyenne
Charles Gille - Citoyen
Carlota Gonzalez - Enseignante
Juan Carlos Gonzalez - Citoyen
Benoît Hackens - Chercheur qualifié FRS-FNRS et Professeur à l’Ecole Polytechnique de Louvain (EPL - UCLouvain)
Karin Haidon - Citoyenne féministe
Hafida Hammouti - Enseignante et militante
Benjamin Hannesse - Militant associatif et journaliste
Ihsane Haouach - Citoyenne et militante associative
Dominique Harabi-Poncin - Citoyenne
Mélissa Heck - Citoyenne et formatrice en citoyenneté pour les étrangers
Maryse Hendrix - Présidente du Conseil wallon pour l’égalité entre hommes et femmes (CWEHF)
Véronique Hennuy - Membre de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés
Mathieu Hocquet - Psychologue
Christiane Hotchamps - Assistante sociale
Mady Houziaux - Étudiante et volontaire au Collectif Gembloux Hospitalière
Farah Ismaïli - Citoyenne engagée en éducation populaire
Jean-Pierre Jacques - Avocat
Zekeriya Karali - Citoyen
Chloé Karakatsanis - Militante et membre de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés
Hélène Karenzo - Citoyenne
Maggi Kegelaers - Citoyenne
Hamid Khazri - Citoyen et militant associatif
Véronique Kirszbaum - Enseignante et journaliste
Maryam Kolly - Sociologue, Université Saint-Louis Bruxelles
KOT (H)Umain
Kaies Labidi - Citoyen
Pierre Lagrange - Sociologue
Carine Lahaye - Militante.
Younous Lamghari - Citoyen engagé
Violine Langlais - Citoyenne
Sacha Larsimont - Indépendant et militant antispéciste
Christine Launay - Enseignante
Martin Laurent - Militant indépendant
Renaud Lecocq - Citoyen et éducateur spécialisé
Niels Lelangue - Citoyen
Chantal Léonard - Citoyenne
Caroline Leprêtre - Infirmière, membre de la société des nageurs sauveteurs en mer
Marie Leseultre - Enseignante
Patrick Leterme - Musicien et homme de médias
Pascal Liemans - Membre du PS de Namur, militant antifasciste et militant des droits de l’homme
Ligue des travailleuses domestiques
Ségolène Liteanu - Citoyenne et étudiante en écologie sociale à la Haute Ecole Libre de Bruxelles (HELB)
Geneviève Louyest - Militante
Jean Louyest - Scénographe
Anne Löwenthal - Militante
Laurence Maes - Citoyenne
Florane Malam Delonville - Citoyenne
Sandrina Mallé - Citoyenne et enseignante
Paule-Rita Maltier - Psychologue et humaine engagée
Altay Manço - Directeur scientifique de l’Institut de Recherche, Formation et Action sur les Migrations (IRFAM)
Isabelle Marchal - Citoyenne, fille et petite-fille de réfugiés de la Guerre d’Espagne
Yves Martens - Militant associatif et politique
Isabelle Masson-Loodts - Journaliste indépendante, autrice et réalisatrice
Séverine Mayer - Auteure militante
Maco Meo - Militante
Valérie Mercier - Citoyenne du monde
Fabienne Mettmann - Citoyenne
Herbert Meyer - Co-président de la régionale Ecolo Verviers
Grégory Michel - Militant antispéciste et antiraciste
Bernadette Moneaux - Citoyenne
Alessandra Moonens - Médecin généraliste travaillant en centre pour personnes en demande d’asile
Hilde Moons - Membre de la Burgerplatform voor Steun aan Vluchtelingen
Dominique Moreau - Chargée de cours à l’UMons, Professeure à l’ESA Saint-Luc de Tournai, administratrice du groupe Facebook "Wapi/Tournaisis Hébergement Plateforme citoyenne"
Frédéric Moreau de Bellaing - Photographe
Zoubida Mouhssin - Conteuse et médiatrice, citoyenne militante.
Rachid Moumni - Membre d’ODP News
Simon Moutquin - Député fédéral
Laurence Nazé - Membre fondateur du collectif Gembloux Hospitalière et citoyenne en résistance
Yvan Nicolas - Militant associatif rural
Denis Noël - Citoyen
Serge Noël - Écrivain, président de SOS Migrants
Marie-Claude Noll - Citoyenne
Florence Nottebaert - Citoyenne, thérapeute et militante pour les droits humains
La Nouvelle Voie Anticoloniale
Jennifer Nowé - Citoyenne et militante associative
Marlene Nuhaan - Citoyenne et antispéciste
Claudine Obozinski - Citoyenne
Matthieu Peltier - Philosophe et chroniqueur
Thomas Prédour - Acteur culturel
Gaëtane Reginster - Acteur culturel et citoyenne
Pierre-Paul Renders - Réalisateur et scénariste
Odile Remacle - Collaboratrice pédagogique à l’UCLouvain, coordinatrice de projets pédagogiques citoyens et professeure de français
Milady Renoir - Poétesse soutien de la lutte des sans-papiers
Marie Rigaux - Fille d’une réfugiée et d’un prisonnier de guerre 40-45, militante écolo.
Guy Roisin - Citoyen, membre Ecolo et Amnesty international
Alexiane Rojat - Citoyenne
François Roussel - Militant
Mariane Saenen - Membre de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés
Julien Scharpé - Militant socialiste
Marie-France Schmetz - Citoyenne
Béatrice Scholze - Citoyenne et membre de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés
Manu Scordia - Dessinateur
Sofia Seddouk - Citoyenne
Dominique Ségard - Militante associative
Cataline Sénéchal - Citoyenne
Nathalie Snakkers - Hébergeuse et militante antiraciste
Patricia Taelman - Citoyenne, membre de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés
Farida Tahar - Députée-sénatrice
Leila Taibouta - Citoyenne
Khalid Talbi - Citoyen
Liesbet Temmerman - Conseillère communale Ecolo, présidente du conseil communal de Bruxelles-Ville, architecte-chercheure
Jasmina Tobbeche - Féministe antifasciste et décoloniale
Corinne Torrekens - Professeure en sciences politiques et sociales à l’Université Libre de Bruxelles
Sarah Turine - Citoyenne
David Vaidis - Enseignant-chercheur en psychologie sociale à l’Université de Paris
Maud Van Campenhoudt - Sociologue et membre de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés
Audrey Van Ceulebroeck - Enseignante et résistante active
Benoît Van Keirsbilck - Directeur de Défense des Enfants International Belgique
Goto Van Kern - Militant chez les Jeunes Anticapitalistes
Sixtine van Outryve - Chercheuse en droit à l’UCLouvain
Audrey Vander Elst - Citoyenne
Gaspard Verdure - Hébergeur et artiste
Pascale Vielle - Professeure à l’UCLouvain
Juliette Vincent - Citoyenne anti-discriminations
David Waiengnier - Travailleur social et engagé
Sophie Waiengnier-Scheufele - Citoyenne engagée
Colette Wertz - Psychologue et victimologue
Marie-Hélène Willame - Citoyenne et maman
Bénédicte Wullus - Citoyenne militante
Saïda Yamani - Citoyenne
Samantha Zamora - Conseillère communale Ecolo à Woluwé-Saint-Lambert
Farida Zeriooh - Citoyenne
Bénédicte Zicot - Citoyenne



Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP