Formations

INITIATION AU MONTAGE DOCUMENTAIRE

26.09 > 04.10 2019 //Cet atelier au montage numérique vous permet, sur une période courte, d’acquérir les bases essentielles des techniques du montage vidéo en associant théorie et exercices (...)

Captation multicaméra au festival des libertés 2019

14.10 > 27.10 // Cet atelier est idéal pour s’initier dans la pratique. Après une courte initiation au matériel et au dispositif multicaméra nous aurons l’occasion de capter les débats organisés dans (...)

La Permanence video des luttes sociales

Septembre > décembre 2019 // Suite à l’expérience cumulée et aux retours des participants, nous proposons cette année un espace d’atelier supplémentaire, hebdomadaire et (...)


19 septembre 2019

Camp international pour une Justice Clima­tique et Agricole

Un bus s’organise depuis Bruxelles, direction Brunsbüttel, (...)

19 septembre 2019

La révolution féministe. Rencontre avec Aurore Koechlin

19h TuliTu. 55 rue de Flandre, 1000 Bruxelles

20 septembre 2019

Fin du monde. Fin du mois. Même combat !

13h30 Gare du Nord - 1030 Bruxelles

22 septembre 2019

Rise for Climate - act now ! (or never)

11h-13h Place du Luxembourg 1050 Bruxelles

22 septembre 2019

Soirée de commémoration à Semira Adamu : projection & discussion

18h Rue Ulens 40, 1000 Bruxelles

23 septembre 2019

Rassemblement de soutien à Julian Assange

17h>19h Place de la Monnaie, 1000 Bruxelles

24 septembre 2019

Techniques de blocage

18h>20h Maison de la Paix. 35 rue van Elewyck, 1050 Bruxelles

24 septembre 2019

Ciné/débat : Colombie, Terre de lutte

19h Cinéma Aventure. Galerie du Centre. rue des Fripiers 57, 1000 (...)

25 septembre 2019

Projection - L’Histoire des autres

Le mercredi 25 septembre 2019 à 14h00 au cinéma Palace.

25 septembre 2019

Marneffe 1938-1940, quand la Belgique "internait" les réfugiés juifs

20h CCLJ Rue Hôtel des Monnaies 52, 1060 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Le procès de la solidarité

Le procès de la solidarité

La solidarité peut-elle mener à l’emprisonnement ? 12 personnes, dont des hébergeur.se.s, des bénévoles du parc Maximilien et des hébergé.e.s, se retrouvent devant la justice pour avoir aidé des migrant.e.s en transit. Elles sont accusées de trafic (...)

En prison parce qu’ils.elles ont été solidaires avec des migrant.e.s et des exilé.e.s ?

Le 6 septembre a débuté le "procès de la solidarité" : 12 personnes, dont des hébergeur.se.s, des bénévoles du parc Maximilien et des hébergé.e.s, risquent la prison en raison des aides qu’elles ont apportées à des migrant.e.s en transit ou tout simplement parce qu’ils sont eux-mêmes migrants. 9 d’entre elles se sont d’ailleurs retrouvées en détention préventive pendant de nombreux mois.

Ces personnes sont accusées de trafic d’êtres humains et de participation à une organisation criminelle... Un amalgame qui criminalise les tentatives de venir en aide à des personnes migrantes ou le fait tout simplement d’être migrant. Or c’est bien l’absence de voies de passage sûres et légales et de structures d’hébergement pérennes qui sont un crime et poussent chaque jour ces personnes dans une extrême précarité. Un amalgame qui annonçait la tenue d’un procès avant tout politique.

Pour en savoir plus le sujet, vous pouvez aussi visionner le reportage de Yannick Bovy pour l’émission ’Regards’ produite par le CEPAG et proposée par la FGTB Wallonne :


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP