Septembre 2018
LMMJVSD
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Octobre 2018
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234

Novembre 2018
LMMJVSD
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012


Accueil > FR > Agenda

Manifestation contre les visites domiciliaires

dimanche 25 février 2018 / 
14h Parc Maximilien. Quartier Gare du Nord de Bruxelles.

Human wave for solidarity and humanity #MigrAction

Dimanche 25 février à 14:00 - 17:00
Parc Maximilien - quartier Gare du Nor de Bdruxelles.

Solidarité avec tou.te.s les migrant.e.s !

Après la politique de ‘opkuisen’ (nettoyage) du gouvernement dans le parc Maximilien et le renvoi de réfugié.e.s au Soudan malgré le risque de torture, le gouvernement fédéral souhaite à présent légaliser les rafles à domicile, y compris chez les citoyen.ne.s qui hébergent les migrant.e.s pour éviter qu’elles/ils ne doivent dormir dehors. Il s’agit là d’une attaque envers nos valeurs fondamentales mais aussi envers le travail formidable des citoyen.ne.s hébergeu.r.se.s réuni.e.s au sein de la Plateforme Citoyenne de soutien aux refugié.e.s du Parc Maximilien.

Le gouvernement tente de diviser les gens en criminalisant les personnes qui fuient les guerres, la répression, la misère, le racisme, le sexisme, l’homophobie, la trans-phobie, les conséquences du changement climatique ... en les présentant comme une menace terroriste ou une menace pour la sécurité sociale. Alors que le "coût" des réfugié.e.s ne représente pourtant que 0.2 % du budget de la sécurité sociale, nous pensons qu’il ne s’agit là que d’une énième tentative de creuser un peu plus le clivage entre les défenseu.r.se.s d’un accueil humain et les représentant.e.s d’une politique migratoire ferme ou fermée.

Le 13 janvier, nous étions déjà 8.000 dans les rues pour réclamer la démission de Theo Francken et dénoncer les expulsions de soudanais (victimes de torture à leur retour).
Dimanche 21 janvier, en à peine 2 jours, nous étions plus de 3000 à former une chaîne “humaine mais ferme” pour nous opposer à une grande opération policière. La police n’a pas approché les lieux et nous avons prouvé que la mobilisation des citoyen.ne.s (avec ou sans-papiers) est plus forte.

Pour toutes ces raisons nous allons une nouvelle fois nous exprimer et manifester notre colère contre la politique du gouvernement qui traite les migrant.e.s comme des criminel.le.s et menace les droits fondamentaux de tou.te.s !

Le dimanche 25 février à 14h00 au PARC MAXIMILIEN, soyons encore plus nombreu.x.ses !

Nous réclamons :

● La solidarité n’est pas un crime : non au projet de loi permettant les rafles à domicile chez les citoyen.ne.s solidaires ;
● On ne quitte pas son pays, sa famille et ses proches par plaisir : les causes des migrations forcées doivent être prises en main et les personnes fuyant la guerre, la misère, le réchauffement climatique et la répression doivent pouvoir être accueillies et protégées.
● Stop aux “torture deals” avec la Lybie, entre autres.
● Régularisation des sans-papiers et de leurs droits, égaux pour tou.te.s afin également d’éviter le dumping social et un soutien aux revendications de la Coordination des sans-papiers de Belgique !
● Safe passage : l’ouverture de couloirs humanitaires permettant aux réfugié.e.s de venir en Europe de manière sûre et légale ;
● Démission de Francken et de la politique migratoire qu’il représente : on ne lâche rien !


PREMIERS SIGNATAIRES


- Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés
- Tout Autre Chose
- MRAX
- Coordination des sans-papiers de Belgique
- Groupe montois de soutien aux sans-papiers
- CODE ROUGE
- Acteurs des temps présents
- Bruxelles Laïque
- Jeunes anticapitalistes (JAC)
- Riposte.cte
- École en colère
- Vriendschap zonder grenzen / Amitiés sans frontières
- Gauche anticapitaliste / SAP antikapitalisten
- CNCD


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP