Appel internationaliste de soutien à la Révolution Citoyenne en Equateur

La Révolution Citoyenne se comprends dans sa claire vocation de mettre fin au capitalisme à outrance, et de construire l’éco-socialisme du Bien Vivre.

RARLogoFINAL.jpg
Cet appel s’inscrit dans un effort citoyen, soli­daire et glo­bal coor­don­né par le Réseau d’Amis de la Révo­lu­tion Citoyenne. Le 8 février 2012, les Comi­tés de sou­tien en Amé­rique latine et en Europe se ras­sem­ble­ront via inter­net dans le cadre d’une célé­bra­tion de la Révo­lu­tion Citoyenne et dia­lo­gue­ront en direct avec le Pré­sident Rafael Cor­rea Del­ga­do. Nous espé­rons vous y accueillir nom­breux. (La date et lieu de cette célé­bra­tion seront com­mu­ni­qués ulté­rieu­re­ment).

Si vous sou­hai­tez adhé­rer à cet appel inter­na­tio­na­liste de sou­tien à la Révo­lu­tion Citoyenne de l’Equateur et au Pré­sident Rafael Cor­rea Del­ga­do, envoyez-nous vos coor­don­nées (NOM, Pré­nom, Pro­fes­sion, Lieu de rési­dence) au cour­riel sui­vant : comiterevolucionciudadana@gmail.com

Sui­vez-nous sur twit­ter @BuenVivirParis

Visi­tez notre page face­book

rafael_correa.jpg


Appel inter­na­tio­na­liste de sou­tien à la Révo­lu­tion Citoyenne et au Pré­sident Rafael Cor­rea Del­ga­do

Nous, citoyennes et citoyens, diri­geant-e‑s et mili­tant-e‑s de mou­ve­ments sociaux, de syn­di­cats, d’organisations et de par­tis poli­tiques, uni­ver­si­taires, intel­lec­tuel-le‑s, écri­vain-e‑s et artistes, enga­gé-e‑s dans nos pays et au niveau inter­na­tio­nal dans des luttes pour la construc­tion d’une socié­té fon­dée sur la jus­tice sociale et éco­lo­gique, la soli­da­ri­té, la démo­cra­tie et la sou­ve­rai­ne­té popu­laire, sou­te­nons le pro­ces­sus de chan­ge­ment radi­cal et démo­cra­tique por­té par la Révo­lu­tion Citoyenne dans la Répu­blique de l’Equateur.

Le sys­tème capi­ta­liste tra­verse non seule­ment une des crises les plus graves de son his­toire, mais se trouve dans l’im­passe : sa logique pro­duc­ti­viste menace de détruire l’écosystème qui per­met la vie même de l’être humain. Mais de l’autre côté, les luttes et résis­tances s’organisent et se mul­ti­plient par­tout sur la pla­nète. Par­mi ces pro­ces­sus mili­tants, beau­coup s’inspirent de la vic­toire des mou­ve­ments révo­lu­tion­naires lati­no-amé­ri­cains qui démontrent qu’un autre monde est pos­sible et non seule­ment sou­hai­table.

L’Amérique latine a été pen­dant des années le ter­rain d’expérimentation du capi­ta­lisme finan­cier, période que l’on désigne aujourd’hui comme la longue et triste nuit néo­li­bé­rale, comp­tant par­mi ses vic­times les groupes les plus dému­nis, et en par­ti­cu­lier les peuples autoch­tones. Cepen­dant, les peuples lati­no-amé­ri­cains (jeunes et adultes, femmes et hommes) ont su se rele­ver et défier plus de 500 ans de colo­nia­lisme et domi­na­tion, deve­nant ain­si un exemple pour toutes les socié­tés de la pla­nète qui luttent pour les mêmes idéaux de jus­tice et de soli­da­ri­té.

La vic­toire en Equa­teur de la Révo­lu­tion Citoyenne, menée par le pré­sident équa­to­rien Rafael Cor­rea Del­ga­do, est un des meilleurs exemples de ce moment de trans­for­ma­tion his­to­rique que connaît l’Amérique latine. A par­tir de l’emblématique pro­ces­sus de dia­logue col­lec­tif qu’était l’Assemblée Consti­tuante de Mon­te­cris­ti, se déve­lop­pa le concept cen­tral du Suma­Kaw­say – le Bien Vivre : lais­sant der­rière lui la triste nuit néo­li­bé­rale, le Sud se dres­sa pour illu­mi­ner la route d’un chan­ge­ment en pro­fon­deur d’une socié­té désor­mais fon­dée sur la jus­tice et la liber­té. La Révo­lu­tion Citoyenne se com­prends dans sa claire voca­tion de mettre fin au capi­ta­lisme à outrance, et de construire l’éco-socialisme du Bien Vivre. La Révo­lu­tion Citoyenne consti­tue dès lors le triomphe de l’Etat Plu­ri­na­tio­nal et de la sou­ve­rai­ne­té popu­laire, sur le modèle colo­nial impo­sé par le capi­tal, et rien d’autre que le capi­tal.

Nous, qui croyons qu’il n’y a pas de jus­tice sans digni­té humaine, nous sommes fiers de voir cet Equa­teur se construire. Le Bien Vivre fleu­rit dans toutes les actions qui ren­forcent la vie démo­cra­tique : dans l’Equateur d’aujourd’hui, la lutte contre la pau­vre­té est une lutte sans répit, tout comme la lutte pour res­pect de la sou­ve­rai­ne­té des peuples, des pay­sans et des ouvriers. Dans l’Equateur d’aujourd’hui, ce n’est plus le Fond Moné­taire Inter­na­tio­nal et la Banque Mon­diale qui décident, c’est le peuple équa­to­rien qui décide.

La Révo­lu­tion Citoyenne équa­to­rienne a rem­pli un rôle his­to­rique en consa­crant les droits de la nature dans la Consti­tu­tion de la Répu­blique de l’Equateur. Elle a ain­si contri­bué de façon déter­mi­nante à la lutte de tous les peuples qui aspirent à un monde meilleur. Elle l’a réa­li­sé à tra­vers des actes fon­da­teurs tels l’audit inté­gral de la dette exté­rieure et l’initiative Yasu­ni-ITT, qui sont deve­nus des réfé­rences au niveau inter­na­tio­nal.

Parce que la lutte conti­nue, il ne faut pas bais­ser les bras. Le pro­ces­sus de tran­si­tion vers l’éco-socialisme du Bien Vivre et vers un état sou­ve­rain et inclu­sif demande le sou­tien de toutes et tous afin d’affronter les défis avec digni­té et enthou­siasme. La tran­si­tion vers un modèle éco­no­mique et éner­gé­tique res­pec­tueux de la nature, la lutte pour l’éradication de la pau­vre­té, la mise en place de sys­tèmes de san­té, de culture et d’éducation capables de répondre aux besoins de la socié­té équa­to­rienne peuvent se concré­ti­ser seule­ment par le biais d’une pla­ni­fi­ca­tion à long terme. C’est la pro­po­si­tion du gou­ver­ne­ment de la Révo­lu­tion Citoyenne, qui affron­te­ra les élec­tions pré­si­den­tielles et légis­la­tives de 17 février 2013 avec une rigueur his­to­rique.

Nous sommes convain­cus que la vic­toire de ces élec­tions per­met­tra d’approfondir la rup­ture avec modèle caduque du néo­li­bé­ra­lisme. La vic­toire de la Révo­lu­tion Citoyenne en Equa­teur est indis­pen­sable à la lutte pour la vie, la paix, la jus­tice, et l’égalité dans la diver­si­té.

Par cet appel, nous, inter­na­tio­na­listes, nous sou­hai­tons le triomphe de la Révo­lu­tion Citoyenne et expri­mons notre soli­da­ri­té avec son can­di­dat à l’élection pré­si­den­tielle Rafael Cor­rea Del­ga­do.

Jan­vier 2013

Copy­right © 2013 Comi­té Inter­na­tio­nal de sou­tien à la Révo­lu­tion Citoyenne de l’E­qua­teur, All rights reser­ved.

Adresse pos­tale :

Comi­té Inter­na­tio­nal de sou­tien à la Révo­lu­tion Citoyenne de l’E­qua­teur

Mon­trouge 92120

France