26 mai 2017

Les films des jeunes sur grand écran

20h30 Carré de Moscou - 1060 Bruxelles

27 mai 2017

l’Afrique au Secours de l’Afrique

15h Espace Kuumba, 78 chaussée de Wavre - 1050 Bruxelles

28 mai 2017

Visite Guidée Graffiti et Street Art - Centre de Bruxelles

14h Centre-ville, 1000 Bruxelles

28 mai 2017

Concert Hommage à Violeta Parra

17h espace Toots. Rue Edouard Stuckens 125 - 1140 Bruxelles

29 mai 2017

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Venezuela. ANNULÉ

19h30. Pianofabriek - salle Arenberg. Rue du Fort 35 - 1060 (...)

31 mai 2017

Afscheidspiket Luk

07h>17h VRT. Auguste Reyerslaan 52, 1043 Bruxelles

31 mai 2017

Rassemblement de soutien aux "six héros"

08h30 Palais de justice. Place Poelaert 1 - 1000 Bruxelles

31 mai 2017

Rassemblement : STOP ! violence à l’encontre des migrants

10h Tribunal de Première Instance. Rue des Quatre Bras 13, 1000 (...)

15 juin 2017

Le procès des animaux

13h30 Palais de justice. Place Poelaert 1, 1000 Bruxelles

20 juin 2017

exposé sur la Révolution d’Octobre 1917

11h 56 rue de la Prévoyance - 1000 Bruxelles


Accueil du site > FR > Vidéos > Mobilisation

Exploitation sur les chantiers publics

Exploitation sur les chantiers publics

Les travailleurs-ses sans papiers sont exploités par des employeurs sans scrupules pour faire pression à la baisse sur tous les salaires et les conditions de travail.
Sans Papiers

Rassemblement en soutien aux travailleurs et travailleuses sans papiers. Ils sont exploités par des employeurs sans scrupules pour faire pression à la baisse sur les salaires et les conditions de travail.

Mohamed a travaillé pour TUNA, sous-traitant de CFE, sous-traitant de la STIB via BELIRIS, en 2013. Il était payé en-dessous du salaire minimum et ne bénéficiait d’aucune protection au travail alors qu’il participait aux travaux facilitant l’accès aux 4 lignes dans les tunnels. Le sous-traitant a profité des failles des procédures légales en matière d’occupation des étrangers pour l’exploiter. Une exposition permanente dans la station Arts-Loi retrace, au travers de portraits le travail de ceux qui ont participé à cette rénovation, dont Mohamed !

Puisque la Région a permis qu’il soit exploité et mis en danger, elle doit maintenant le régulariser et faciliter l’accès à un permis de travail aux travailleur-se.s sans papiers.

Parce que les sans-papiers sont des travailleuses et travailleurs comme les autres et qu’ensemble, nous sommes plus forts pour défendre la justice sociale !


Suivre la vie du site fr    ?


Site réalisé avec SPIP