10 juin 2018

Manifestation nationale : Et Maintenant, il nous faut une Régularisation !

14h Gare Bruxelles Nord - rue du progres 76, 1030 Bruxelles

10 juin 2018

Conférence sur l’exploitation minière & droits humains avec Stella Matutina & Raf Custers

14h De Markten. Vieux marché aux grains 5, 1000 Bruxelles

11 juin 2018

Non à l’expulsion du dispensaire social d’Elliniko !

13h45 Karmelietenstraat 10, 1000 Bruxelles Belgique

11 juin 2018

Manifestation de solidarité avec le Dispensaire Social d’Elliniko

13h45 Ambassade de Grèce. Rue des Petits Carmes 10 - 1000 (...)

12 juin 2018

Comment soutenir aujourd’hui les combats des Jeunes ?

9h30>17h ULB Avenue Franklin Roosevelt, 1050 Bruxelles

12 juin 2018

Pour une approche citoyenne et égalitaire de l’Evras

15h Université des Femmes. 10 rue du Méridien, 1210 Bruxelles

12 juin 2018

Webdocumentaire : Poder sin poder, l’autogestion au quotidien

18h30 Bruxelles Laïque. Av de Stalingrad 18 - 20, 1000 (...)

12 juin 2018

Soirée d’info à propos de la ZAD de Haren

19h ades’if. De Liedekerkestraat 71, 1210 Bruxelles

12 juin 2018

Bernard Friot & Felipe Van keirsbilck : travail, quel horizon ?

19h30 rue Plétinckx 19, 1000 Bruxelles

13 juin 2018

Le véhicule électrique, une rupture ?

12h Pianofabriek. 35 Rue du Fort, 1060 Bruxelles


Accueil > FR > Vidéos > Mobilisation

Exploitation sur les chantiers publics

Exploitation sur les chantiers publics

Les travailleurs-ses sans papiers sont exploités par des employeurs sans scrupules pour faire pression à la baisse sur tous les salaires et les conditions de travail.
Sans Papiers

Rassemblement en soutien aux travailleurs et travailleuses sans papiers. Ils sont exploités par des employeurs sans scrupules pour faire pression à la baisse sur les salaires et les conditions de travail.

Mohamed a travaillé pour TUNA, sous-traitant de CFE, sous-traitant de la STIB via BELIRIS, en 2013. Il était payé en-dessous du salaire minimum et ne bénéficiait d’aucune protection au travail alors qu’il participait aux travaux facilitant l’accès aux 4 lignes dans
les tunnels. Le sous-traitant a profité des failles des procédures légales en matière d’occupation des étrangers pour l’exploiter.
Une exposition permanente dans la station Arts-Loi retrace, au travers de portraits le travail de ceux qui ont participé à cette rénovation, dont Mohamed !

Puisque la Région a permis qu’il soit exploité et mis en danger, elle doit maintenant le régulariser et faciliter l’accès à un permis de travail aux travailleur-se.s sans papiers.

Parce que les sans-papiers sont des travailleuses et travailleurs comme les autres et qu’ensemble, nous sommes plus forts pour défendre la justice sociale !


Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP