15 janvier 2019

Force de travail | Le côté obscur du capitalisme de plateforme

10h30 -12h PointCulture Bruxelles Rue Royale, 145, 1000 (...)

17 janvier 2019

Violences et oppression des femmes : rôle de l’État et réponses institutionnelles

14h Université des femmes, Rue du méridien 10 - 1210 Bruxelles

17 janvier 2019

Enjeux écologiques, juridiques et géopolitiques de la transition numérique

19h Maison du Livre, 28, rue de Rome - 1060 Bruxelles

17 janvier 2019

Italie : gouvernement "populiste" et la lutte des classes

19h30 Pianofabriek. Rue du Fort 35 - 1060 Bruxelles

17 janvier 2019

Ciné-club : "Revolutionary Road"

19:30 Acrata / Bibliothèque anarchiste, Rue de la Grande Île 32 - (...)

18 janvier 2019

Comment le genre interroge nos pratiques ?

9h Bruxelles Laïque. 18-20, Avenue de Stalingrad. 1000 (...)

18 janvier 2019

Bourse aux livres nature

17h local Aves, rue Marie-Thérèse 87 - 1210 Bruxelles

18 janvier 2019

Ce que la Belgique doit au Kongo

19h Pianofabriek, 35 rue du Fort 1060 Bruxelles

18 janvier 2019

Soirée de sortie du manifeste // Pays dans le pays

19h - 21h La Maison du Livre asbl rue de Rome 28, 1060 (...)

19 janvier 2019

Débriefing COP24

9h30 Rue Théodore Verhaegen 158 - 1060 Bruxelles


ZINTV est un centre de formation qui offre des outils concrets, pratiques et théoriques à des citoyens impliqués dans le tissu associatif.

Vidéos


Soirée greco-turque pour la paix à Bruxelles

Si le mot « paix », « ειρήνη » en grec, « barış » en turc, est souvent utilisé de manière creuse, abusive et démagogique par les puissants, ce terme n’est pas un vain mot pour l’humanité.

Le procès de la solidarité

La solidarité peut-elle mener à l’emprisonnement ? 12 personnes, dont des hébergeur.se.s, des bénévoles du parc Maximilien et des hébergé.e.s, se retrouvent devant la justice pour avoir aidé des migrant.e.s en transit. Elles sont accusées de trafic d’êtres humains et de participation à une organisation criminelle.

Manifestation contre les violences faites aux femmes

Le 25 novembre 2018, des milliers de femmes se sont réappropriées les rues de Bruxelles pour dénoncer et lutter contre toutes les violences qui sont faites aux femmes.

Plus chaud que le climat !

Une mobilisation record : la plus grande manifestation pour le climat, ce dimanche 2 décembre à Bruxelles avec la participation de 75.000 personnes. Depuis la signature de l’Accord de Paris en 2015, les ambitions belges s’effondrent, tandis que les émissions de CO2 augmentent.

Actualité


Brésil : C’est comme si on revenait au Moyen Âge

Meimei Bastos, poète et écrivain brésilien : C’est un tel pas de géant en arrière que je sens que nous allons bientôt être brûlés par l’Inquisition bolésonarienne, qui prétend que la terre est plate et que nous n’avons pas besoin de vaccins contre les maladies parce qu’à la fin, Dieu est là.

Médiamensonge & vérité rétablie : Zak a été battu à mort !

Au départ, Zak a été décrit comme un toxicomane en manque qui voulait cambrioler la bijouterie. Il a été accusé d’avoir un couteau en main. Or, le seul couteau repéré sur place ne portait pas de trace de son ADN.

Gilets jaunes : la classe moyenne peut-elle être révolutionnaire ?

Avant, on pouvait noyer l’ennui d’une telle existence dans un sentiment d’appartenance très fort, celui « de faire comme tout le monde ». (...) Aujourd’hui, on doit s’avouer qu’on a de toute façon tort de vivre comme ça. Naturellement, toutes les conditions sont réunies pour un pétage de plomb en règle.

Un texte sur et pour les gilets jaunes, d’Edouard Louis

Dans son livre "Qui a tué mon père", l’écrivain Edouard Louis faisait ce constat : "Pour les dominants, la politique est une question esthétique : Une manière de se penser, une manière de voir le monde, de construire sa personne. Pour nous, c’était vivre ou mourir."

Documents Pédagogiques


Autour de Jean Rouch. Les Maîtres fous.

Par ce passage inattendu du rituel au politique, l’Autre s’est infiltré dans notre culture même, la remettant en question avec un fracas grandissant.

Chris Marker : L’humour est la politesse du désespoir

Lorsque Chris Marker est mort en juillet 2012, à l’âge de 91 ans, c’est à son film La Jetée que l’on a pensé. Réalisé en 1962 à partir de photographies accompagnées d’un commentaire lu par Jean Négroni et de bruits de bombardements, ce film de science-fiction ne ressemblait à aucun autre.

Du document au récit... ou comment déjouer le piège de l’évidence

La sélection de l’expression d’un portrait en fonction de l’angle de l’article, souriant s’il est approbateur, soucieux s’il est critique, constitue le B.a.-ba de l’illustration politique.

Chris Marker et l’Amérique latine : cinéma militant et circulation des idées politiques

Marker établit souvent des parallèles entre ces processus et la situation politique de son propre pays, il s’en sert pour penser de possibles chemins vers le socialisme.

Suivre la vie du site fr    ?    |    titre sites syndiques OPML   ?  


Site réalisé avec SPIP