20 km pour dénoncer la criminalisation des migrants

18.05 2014 /
10h Place Wiener - 1170 Watermael-Boitsfort (Bruxelles)

PERSONNE N’EST ILLÉGAL : LA CRER LE RAPPELLERA AUX 20 KM DE BRUXELLES

Rejoi­gnez-nous le 18 mai pour une actions-sur­prise ✯ Stand d’infos à place Wie­ner

Dimanche la CRER par­ti­ci­pe­ra aux 20 km de Bruxelles pour dénon­cer la cri­mi­na­li­sa­tion des migrants et deman­der la sup­pres­sion des centres fer­més.

A une semaine des élec­tions, le moment est venu de faire un bilan des poli­tiques de migra­tion et d’asile de ce gou­ver­ne­ment. Comme nous le rap­pe­lions il y a moins d’un an, celles-ci s’inscrivent dans la lignée des gou­ver­ne­ments pré­cé­dents. Pré­sen­tée comme « ferme mais humaine », la poli­tique du gou­ver­ne­ment Di Rupo, et en par­ti­cu­lier de la secré­taire d’Etat à l’Asile et à la Migra­tion Mag­gie de Block, a été sur­tout « sourde et inhu­maine ». La mobi­li­sa­tion des Afghans l’a bien mon­tré : aucun dia­logue n’a été pos­sible tan­dis que se pour­sui­vait la déshu­ma­ni­sa­tion des per­sonnes visées par les pro­cé­dures d’identification et d’expulsion : des chiffres, des sta­tis­tiques, des pour­cen­tages à exhi­ber. Depuis 2011 on a encore vu se suc­cé­der les rafles, les vio­lences poli­cières, les expul­sions — par­fois col­lec­tives — et les condam­na­tions de la Cour euro­péenne des droits de l’homme.

Rejoi­gnez-nous ce dimanche matin à par­tir de 10h00 pour une action-sur­prise qui aura lieu aux trois arrêts sui­vants :

✯ Place Poe­laert, devant le palais de jus­tice (arrêt 3 sur la carte du par­cours)

✯ Place Wie­ner, où vous trou­ve­rez éga­le­ment le stand d’in­fos CRER (arrêt 13)

✯ Place Mont­go­me­ry (arrêt 19)

Carte du par­cours des 20 km.

A dimanche !

CRER – Coor­di­na­tion contre les Rafles, les Expul­sions et pour la Régu­la­ri­sa­tion