Action de solidarité avec les mineurs sud-africains

18.09 2012 /
13h30>14h30 Place Schuman 1000 Bruxelles
solidarite_afrique_du_sud.jpg

Action de soli­da­ri­té avec les mineurs sud-afri­cains

Le dépu­té euro­péen Paul Mur­phy appelle à la tenue mar­di pro­chain d’une action de soli­da­ri­té avec les mineurs sud-afri­cains, vic­times en août der­nier d’un mas­sacre per­pé­tré par les forces de l’ordre. Ce 18 et 19 sep­tembre se tien­dra à Bruxelles le som­met Union Euro­péenne-Afrique du Sud, en pré­sence du pré­sident sud-afri­cains. Le PSL sou­tient cet appel et vous invite à par­ti­ci­per vous aus­si.

Par Paul Mur­phy

solidarite_afrique_du_sud.jpgChers cama­rades et amis,

Tout comme vous tous, j’ai été cho­qué lorsque j’ai enten­du par­ler du mas­sacre de Mari­ka­na, le 16 août der­nier, com­mis à l’encontre des mineurs de Lon­min en Afrique du Sud.

34 tra­vailleurs sont morts et 78 ont été bles­sés en consé­quence d’une vio­lence poli­cière par­ti­cu­liè­re­ment bru­tale. Les reven­di­ca­tions jus­ti­fiées des tra­vailleurs et leur droit d’exiger une amé­lio­ra­tion de leurs condi­tions ont dû faire face aux balles. Cette répres­sion était des­ti­née à bri­ser et à cri­mi­na­li­ser cette grève déclen­chée pour obte­nir de plus hauts salaires et de meilleures condi­tions de tra­vail dans ce qui est l’une des pro­fes­sions les plus dan­ge­reuse et ris­quée au monde.

La grève et la répres­sion bru­tale sont des consé­quences de l’inégalité crois­sante dans l’Afrique du Sud post-apar­theid. Au sein de la socié­té sud-afri­caine se déve­loppe le sen­ti­ment qu’une riche élite noire a béné­fi­cié de la libé­ra­tion du pays du joug de l’apartheid tan­dis que la majo­ri­té des sud-afri­cains noirs peinent à joindre les deux bouts.

La grève de Mari­ka­na ne consti­tue pas un exemple iso­lé, des grèves prennent de plus en plus place et, ce mois de sep­tembre, 12.000 mineurs du sec­teur auri­fère ont éga­le­ment dépo­sé leurs outils en déclen­chant une grève sau­vage, sans l’assentiment de leur direc­tion syn­di­cale, à Johan­nes­burg, en exi­geant une aug­men­ta­tion de leurs salaires.

Ce fut un grand sou­la­ge­ment d’entendre que suite à la colère et aux pro­tes­ta­tions, l’Autorité natio­nale des pour­suites (Natio­nal Pro­se­cu­ting Autho­ri­ty — NPA) a lais­sé tom­ber les charges rete­nues contre les 270 mineurs arrê­tés après le mas­sacre du 16 août et ont été relâ­chés.

La semaine pro­chaine, les 18 et 19 sep­tembre, un som­met Union Euro­péenne-Afrique du Sud se tien­dra à Bruxelles, sous la pré­si­dence d’Herman Van Rom­puy et avec la par­ti­ci­pa­tion du pré­sident sud-afri­cain Zuma.

A l’occasion de ce som­met, je vous demande de me rejoindre pour une action des­ti­née à démon­trer la soli­da­ri­té inter­na­tio­nale de la gauche en Europe avec les mineurs sud-afri­cains.

Mar­di 18 sep­tembre 2012 entre 13h30 et 14h30

Place Schu­man Bruxelles, Bel­gique