appel à l’action pour Ibrahim Gökçek, bassiste du “Grup Yorum” en grève de la faim

28.04 > 08.05 2020 /
pression par tous les moyens - sur le gouvernement turc

Le PKK lance un appel à l’ac­tion pour Ibra­him Gök­çek, bas­siste du “Grup Yorum” qui meurt len­te­ment d’une grève de la faim. Deux semaines après le décès d’He­lin Bölek, chan­teuse du même groupe morte d’une grève de la faim, le comi­té pour l’art et la culture du PKK appelle à mettre la pres­sion par tous les moyens sur le gou­ver­ne­ment turc pour évi­ter un nou­veau mar­tyr. Rap­pe­lons que le groupe Yorum, qui a enre­gis­tré 23 albums, est un groupe enga­gé, réso­lu­ment socia­liste, per­sé­cu­té par l’E­tat turc.

La police a sac­ca­gé le centre cultu­rel où vivaient les musi­ciens, a détruit leurs ins­tru­ments avant de les ins­crire sur la liste noire des “ter­ro­ristes”. Dans une lettre envoyée au jour­nal l’Hu­ma­ni­té, Ibra­him Gök­çek décla­rait “nous par­lons dans nos chan­sons des mineurs qui sont obli­gés de tra­vailler au plus bas sous terre, des ouvriers assas­si­nés par les acci­dents du tra­vail, des révo­lu­tion­naires tués sous la tor­ture, des vil­la­geois dont on détruit l’environnement natu­rel, des intel­lec­tuels qui sont brû­lés, des mai­sons détruites dans les bidon­villes, de l’oppression du peuple kurde et aus­si de ceux qui résistent. Par­ler de tout cela, est consi­dé­ré en Tur­quie comme du ter­ro­risme”. Ibra­him conclue sa lettre par ces mots : “jusqu’à la satis­fac­tion de nos reven­di­ca­tions, je m’accrocherai à la vie dans cette marche vers la mort”.

Ambassade De Turquie

4, RUE MONTOYER 1000 BRUXELLES BELGIQUE

Telephone : 00 32 2 513 40 95 — 506 11 20 00 32 2 506 11 36 — 506 11 41 00 32 2 506 11 42 00 32 2 506 11 32 — Fax : 00 32 2 514 07 48