Arpentage : Ne suis-je pas une femme ? bell hooks

16.01 2020 / 19h00 - 22h00
La Décidée - bibliothéque du reseau ADES - Rue de Liedekerke 71, 1210 Saint-Josse-ten-Noode

Plein d’ins­crip­tions, c’est super, mais du coup on va clô­tu­rer les ins­crip­tions ici momen­ta­né­ment ! On réflé­chit à faire deux groupes parallèles/ un groupe à une autre date vu l’en­thou­siasme, donc n’hé­si­tez pas à quand même vous ins­crire au cas où il a des désis­te­ments ou une deuxième ses­sion, on vous tient au cou­rant asap

Pour par­ti­ci­per, ins­cris toi ici : https://forms.gle/xG2kG1GSzNN1146k8

Qu’est-ce qu’un arpen­tage ?
Au début de la soi­rée, chacun·e lit une par­tie du livre choi­si (sou­vent un essai poli­tique). Ensuite, via des ques­tions déci­dées par le groupe, on dis­cute du livre, des idées abor­dées, des liens avec nos vécus quo­ti­diens… L’arpentage est une manière d’aborder un livre en une soi­rée, mais éga­le­ment de se déta­cher d’une lec­ture sco­laire, res­ti­tu­tive pour abor­der des sujets dans un cadre convi­vial et bien­veillant.

“Ne suis-je pas une femme ?”, telle est la ques­tion que Sojour­ner Truth, ancienne esclave, lan­ça en 1851 lors d’un dis­cours célèbre, inter­pel­lant fémi­nistes et abo­li­tion­nistes sur les diverses oppres­sions subies par les femmes noires : oppres­sions de classe, de race, de sexe. Héri­tière de ce geste, bell hooks décrit dans ce livre paru en 1981 aux Etats-Unis les pro­ces­sus de mar­gi­na­li­sa­tion des femmes noires. Elle livre une cri­tique sans conces­sion des fémi­nismes blancs, des mou­ve­ments noirs de libé­ra­tion, et de leur dif­fi­cul­té à prendre en compte les oppres­sions croi­sées.

Nous t’at­ten­dons dès 19h : que tu ais déjà par­ti­ci­pé à un arpen­tage ou pas, n’hé­site pas à nous rejoindre ! Tu peux prendre un petit quelque chose à gri­gno­ter ! Il ne faut pas avoir lu le livre pour y par­ti­ci­per