Chantier participatif en soutien à l’agriculture paysanne avec les BAP : abri, fumier, fauche, clôture

17.05 2020 / 9h00 - 17h00
Prairie du Zavelenberg - 1082 Berchem-Sainte-Agathe

Chan­tier par­ti­ci­pa­tif chez Les Mou­tons Bruxel­lois
Ins­crip­tion obli­ga­toire : https://brigadesactionspaysannes.be/evenement/chantier-abri-fumier-fauche-cloture#chantierabrifumierfauchecloture

Au pro­gramme :

> ABRI : répa­ra­tion, modi­fi­ca­tion,…
> FUMIER : sor­tir le fumier de l’automne / hiver
> PRAIRIE : fauche de bandes d’herbe au moto­cul­teur fau­cheur afin de réa­li­ser les bandes des parcs + pla­ce­ment des clô­tures mobiles
> CLOTURES : répa­ra­tion des clô­tures ursus

Infos pra­tiques :

vis­seuse ou fourche bien­ve­nue !

Une bêche, des vête­ments de tra­vail adap­tés à la sai­son, de l’eau et un pique nique pour midi.

Point COVID :

https://brigadesactionspaysannes.be/evenement/les-bap-en-temps-de-covid-19#lesbapentempsdecovid19

Les chan­tiers BAP conti­nuent en temps de COVID 19 !

  • Parce que plus que jamais, nous devons nous mon­trer soli­daire de la forme d’agriculture à laquelle nous tenons. Les paysan·ne·s n’ont pas atten­du la pan­dé­mie pour nous pré­pa­rer un “monde d’après” aus­si déli­cieux que leurs pro­duits sains et locaux.
  • Parce que nous le pou­vons ! Après ren­sei­gne­ments pris auprès de dif­fé­rentes sources, nous avons la confir­ma­tion que les chan­tiers béné­voles de sou­tien à l’agriculture pay­sanne sont auto­ri­sés en période de confi­ne­ment. A condi­tion, bien enten­du, de res­pec­ter les mesures détaillées ci-des­sous, dans la sec­tion “infos pra­tiques”.

Pour rap­pel, les BAP pro­posent des mobi­li­sa­tions et des chan­tiers soli­daires avec l’agriculture pay­sanne. Mal­heu­reu­se­ment, les pou­voirs publics pri­vi­lé­gient une agri­cul­ture tour­née vers le busi­ness et l’exportation, plu­tôt que vers le res­pect des producteur·rice·s, de la nature et des mangeurs·ses. Pra­ti­quer l’agriculture pay­sanne aujourd’hui en Bel­gique devient une résis­tance et mal­gré tous leurs efforts, les paysan·ne·s ne pour­ront arri­ver seul à trans­for­mer nos sys­tèmes ali­men­taires.

Ces chan­tiers sont ponc­tuels, béné­voles, ouverts à toutes et tous et ne visent en aucun cas à rem­pla­cer la main d’œuvre agri­cole, pilier essen­tiel d’une agri­cul­ture en bonne san­té.

Les recom­man­da­tions publiées sur www.info-coronavirus.be res­tent valables lors des chan­tiers.

Afin de les res­pec­ter au mieux nous vous deman­dons excep­tion­nel­le­ment ne pas avoir recours au covoi­tu­rage, de res­pec­ter la limite maxi­mum d’inscrit·e·s par chan­tier, de gar­der vos dis­tances lors du chan­tier, de por­ter un masque, de vous laver scru­pu­leu­se­ment les mains le plus pos­sible et bien enten­du de ne pas vous rendre dans les lieux de vie des paysan·ne·s qui vous accueillent.

Si vous êtes malades, que vous pré­sen­tez des symp­tômes du COVID-19 ou que l’une des per­sonnes avec qui vous avez été en contact récem­ment est tom­bé malade, nous vous deman­dons de ne pas par­ti­ci­per au chan­tier.