Cinéma d’ATTAC : COMME DES LIONS !

16.03 2016 /
20 heures, au cinéma l'Aventure
-294.jpg

LE MERCREDI 16 MARS
DÈS 20 HEURES, À « L’AVENTURE »

-294.jpg

COMME DES LIONS !
un docu­men­taire-choc de Fran­çoise DAVISSE

Comme les usines Renault de Billan­court ou de Vil­voorde, le site d’Aulnay (créé en 1973) a incar­né durant de nom­breuses années la réus­site de l’automobile fran­çaise. Voi­là pour l’imagerie. Der­rière les murs de l’entreprise, c’est autre chose. En mai 1982, un pre­mier grand mou­ve­ment de grève –mené par les ouvriers immi­grés, qui repré­sentent alors 50% de la main‑d’œuvre –vise à faire res­pec­ter la liber­té syn­di­cale, l’amélioration des salaires et des condi­tions de tra­vail. Pour tenir « les OS » sous sa coupe, la direc­tion a mis sur pied un syn­di­cat-mai­son –«la Confé­dé­ra­tion des syn­di­cats libres»– qui orga­nise la ter­reur dans les ate­liers et n’hésite pas à uti­li­ser des barres de fer contre les gré­vistes.

En 2010, l’u­sine éta­blit un record : 3,6 mil­lions de voi­tures sortent de l’usine. Mais en 2011, les syn­di­cats tombent sur un docu­ment interne et confi­den­tiel que leur a remis un cadre ano­nyme. Le docu­ment pré­voit la fer­me­ture pro­gram­mée du site.

Les ouvriers d’Aulnay-sous-Bois vont alors se battre « comme des lions » et inven­ter des formes d’action inédites pour faire plier les action­naires du groupe, le MEDEF et le gou­ver­ne­ment « socia­liste»…

La pro­jec­tion sera sui­vie d’un débat

“Inter­dire le droit de grève ? Le gou­ver­ne­ment en rêve…”

en pré­sence de

Phi­lippe Julien (délé­gué CGT et pro­ta­go­niste du film)
Erik Demeester(militant FGTB, ani­ma­teur de la revue Révo­lu­tion)
Guy Van Sinoy (ancien délé­gué, mena­cé d’ex­clu­sion de la CGSP)
Mar­tin Willems (secré­taire per­ma­nent CNE)