Colonisation et construction identitaire des pays colonisateurs

01.06 2018 /
18h Librairie Par Chemins. Rue Berthelot 116, 1190 Bruxelles

Colo­ni­sa­tion et construc­tion iden­ti­taire des pays colo­ni­sa­teurs
Ven­dre­di 1 juin à 18:00 — 20:00
Librai­rie Par Che­mins
Rue Ber­the­lot 116, 1190 Bruxelles

Dans le sillage de notre dos­sier « Han­tise (dé)coloniale » (www.revuenouvelle.be/2018 – 01-201) publié récem­ment (2018/n°1), nous vous invi­tons à une dis­cus­sion avec Guiller­mo Koz­lows­ki (La Revue nou­velle, Col­lec­tif For­ma­tion Socié­té) et Luis Mar­ti­nez Andrade (cher­cheur post­doc­to­ral au Col­lège d’études mondiales/FMSH) sur la manière dont le pro­ces­sus colo­nial a contri­bué à façon­ner l’identité, au sens large, des pays colo­ni­sa­teurs.

Com­ment la colo­ni­sa­tion a‑t-elle per­mis l’émergence d’une conscience de supé­rio­ri­té des pays colo­ni­sa­teurs vis-à-vis des autres peuples ?
Quelle est la place de cette conscience dans la vision que « l’Occident » a de lui-même et des autres ?
Le pro­ces­sus colo­nial n’a‑t-il pas légi­ti­mé un mode spé­ci­fique de ratio­na­li­té au détri­ment des autres concep­tions qu’on peut en avoir, s’arrogeant ain­si le mono­pole de la « Rai­son » ?

Et, de ce fait, la colo­ni­sa­tion n’a‑t-elle pas été aus­si un pro­ces­sus essen­tiel dans l’éclosion de la « moder­ni­té » occi­den­tale sous ses divers aspects ? Les res­sources — éco­no­miques, poli­tiques, sym­bo­liques, etc. — dont elle a pour­vue à l’Occident n’ont-elles pas contri­bué à lui don­ner son visage actuel, et en par­ti­cu­lier sa volon­té domi­na­trice ?

Les dis­cu­tants pro­posent de prendre appui sur ces ques­tion­ne­ments en par­tant de l’histoire de la colo­ni­sa­tion des Amé­riques par l’Espagne. Ce sera l’occasion d’exposer cer­taines idées des cou­rants de pen­sée déco­lo­niaux d’inspiration lati­no-amé­ri­caine, encore peu connus en Bel­gique alors même qu’ils sont d’une grande vita­li­té. La dis­cus­sion pour­ra ensuite s’élargir sur l’histoire et l’identité d’autres pays colo­ni­sa­teurs, et en par­ti­cu­lier celles de la Bel­gique.

Bien­ve­nue à tous !

Orga­ni­sé par La Revue Nou­velle

sur fb