Commémoration 45 ans du coup d’État au Chili

11.09 2018 /
18h30 La Cité Miroir, Pl. Xavier-Neujean 22, 4000 Liège
11-3.jpg

Le 11 sep­tembre 1973, le gou­ver­ne­ment démo­cra­ti­que­ment élu de Sal­va­dor Allende est ren­ver­sé lors d’un coup d’État. Le pays sombre ensuite dans une dic­ta­ture san­glante qui fera dis­pa­raître plus de 3 000 oppo­sants poli­tiques. 45 ans plus tard, le mar­di 11 sep­tembre 2018, la 2e et 3e géné­ra­tion de Chi­liens de Liège, intal Amé­rique latine, Zin TV et les Ter­ri­toires de la Mémoire vous invitent à com­mé­mo­rer cet anni­ver­saire en pré­sence de Pablo Sepúl­ve­da Allende, le petit fils de l’ancien pré­sident, et de Jorge Maga­sich, his­to­rien.

11-3.jpg

Au pro­gramme :
18h30 : accueil et expo­si­tion à la mémoire des dis­pa­rus
19h30 : pré­sen­ta­tion d’un court docu­men­taire par le cinéaste Ron­nie Rami­rez (Zin TV)
20h00 : inter­ven­tions avec une repré­sen­tante des Familles de Déte­nus-dis­pa­rus au Chi­li, Jorge Maga­sich et Pablo Sepúl­ve­da Allende
21h15 : inter­ven­tion musi­cale par 2 – 3G/Chili

Pablo Sepúl­ve­da Allende, né à Mexi­co en 1976, a vécu l’exil poli­tique avec sa famille jus­qu’à l’âge de 15 ans. En 1991, il retourne au Chi­li où il ter­mine ses études secon­daires. En 1997, il se rend à Cuba pour étu­dier la kiné­si­thé­ra­pie et ensuite la méde­cine à l’É­cole lati­no-amé­ri­caine de méde­cine (ELAM). Plus tard, il tra­vaille dans une petite cli­nique popu­laire dans la ville de Coquim­bo (ville situé à 460 km dans le nord de San­tia­go, la capi­tale) avant de se rendre au Vene­zue­la où il exerce la méde­cine comme méde­cin de famille par­ti­cu­liè­re­ment auprès de com­mu­nau­tés autoch­tones avant de tra­vailler à la Direc­tion de la san­té des peuples autoch­tones du minis­tère de la San­té à Cara­cas et se spé­cia­li­ser en psy­chia­trie depuis 2015. Il est éga­le­ment actuel­le­ment le nou­veau coor­di­na­teur inter­na­tio­nal du réseau d’in­tel­lec­tuels, artistes et mou­ve­ments sociaux de Défense de l’Hu­ma­ni­té « Red de Inte­lec­tuales, Artis­tas y Movi­mien­tos Sociales en Defen­sa de la Huma­ni­dad ».

Jorge Maga­sich est his­to­rien, pro­fes­seur à l’Institut des Hautes Etudes des Com­mu­ni­ca­tions Sociales de Bruxelles (IHECS). Il est l’auteur de « Los que dije­ron ‘No’. His­to­ria del movi­mien­to de los mari­nos anti­gol­pis­tas de 1973 » et col­la­bo­ra­teur régu­lier du Monde Diplo­ma­tique, édi­tion chi­lienne. Il pré­pare une his­toire du gou­ver­ne­ment de Sal­va­dor Allende.

Entrée libre