CONCERT KEL ASSOUF

19.11 2010 /
20h à La Tentation, PRESENTATION CD
kel-assouf.jpg

VE19.NOV.2010 CONCERT KEL ASSOUF

PRESENTATION CD TIN HINANE

Musique toua­règue — Desert Blues

Expo­si­tion de bijoux toua­règues

Dégus­ta­tion de thés — Soi­rée dan­sante

Infor­ma­tion pra­tiques :


CENTRO GALEGO DE BRUXELAS ASBL La Ten­ta­tion

28, Rue de Lae­ken — 1000 Bruxelles

Ouver­ture des portes à 19h00

Concert à 20h00

Pré­ventes à la FNAC

Entrées : 10 € / 12 €

kel-assouf.jpg

Le groupe Kel Assouf part de la tra­di­tion toua­règue et cherche à lui appor­ter plus sans défi­gu­rer ses racines. Quand le chanteur/guitariste nigé­rien Abou­ba­car ‘Ana­na’ Harou­na est arri­vé à Bruxelles en 2005, il s’est ins­pi­ré de la ville pour mettre ce superbe blues du désert au goût du jour : il a décou­vert une ville métis­sée, avec une grande diver­si­té cultu­relle, et s’en est ser­vi pour ajou­ter un souffle de reg­gae, une touche d’afrobeat, voir même un peu de sal­sa.

Avec des musi­ciens venus de Mau­ri­ta­nie, du Gha­na, de France, du Mali et d’Algérie, Kel Assouf est un beau reflet de nos grandes villes euro­péennes, plu­ri­cul­tu­relles et pleines de nou­velles fusions musi­cales por­teuses d’un mes­sage de paix, d’union et de soli­da­ri­té entre peuples et cultures.
image.jpg
Les fans de « desert blues » ne doivent pas s’inquiéter, ces influences ne font qu’embellir une musique res­tée ancrée dans ses racines saha­riennes.

Kel Assouf – qui signi­fie aus­si bien ‘fils du désert’ que ‘fils de l’infini’ et ‘fils de la soli­tude’ – a nom­mé ce pre­mier album ‘Tin Hina­na’, ancienne reine toua­règue, comme sym­bole de la culture qu’il veut revi­ta­li­ser et dont il veut voir l’histoire trans­crite en tifi­nagh, l’écriture des toua­regs.

« La gui­tare était une arme impor­tante pen­dant la révo­lu­tion toua­règue, elle nous a aidé à reven­di­quer nos droits. Main­te­nant elle doit ser­vir à sen­si­bi­li­ser les gens pour construire notre région, pour mettre en marche le déve­lop­pe­ment éco­no­mique et cultu­rel de notre peuple. »

Pour plus d’in­fo, lisez l’ar­ticle sur KEL ASSOUF

http://www.zintv.org/beta/spip.php?article62