Conférence/débat avec Anthony Crezegut : De quoi Gramsci est-il le nom en France ?

18.02 2020 / 18h - 20h
ULB Campus du Solbosch, Bâtiment NA (jouxtant la bibliothèque des Sciences humaines), 4ème étage, local NA4.303 - Square Jean Servais, 1000 Bruxelles

Le Centre d’His­toire et de Socio­lo­gie des Gauches de l’ULB a le plai­sir d’ac­cueillir, l’historien Antho­ny Cre­ze­gut (Centre d’His­toire de Sciences Po, Paris) pour un expo­sé sur le thème de la récep­tion des écrits de Gram­sci en France :

« En 2020 la cote de la marque “Gram­sci” est au plus haut sur les mar­chés de biens sym­bo­liques en France, et en période d’hyperinflation on peut craindre une déva­lua­tion à terme de cette « mon­naie d’échange ».

Sa « valeur d’usage » reste tou­te­fois éle­vée. Ain­si si elle a été usée pré­ma­tu­ré­ment par les pré­si­dents Mit­ter­rand, Gis­card d’Estaing ou Chi­rac dans leurs pro­jets de socia­lisme démo­cra­tique en dia­logue avec l’eurocommunisme, néo-libé­ra­lisme ou néo-conser­va­tisme proches de la « nou­velle droite » via des entre­pre­neurs poli­ti­co-média­tiques divers, elle a été recy­clée récem­ment par les pré­si­dents Sar­ko­zy, Hol­lande ou Macron dans l’optique de la « bataille des idées » ou « cultu­relles », qui sont sou­vent des spectres de Gram­sci ali­men­tés par la fameuse polé­mique des années 1970 autour de la Nou­velle droite.

De cet auteur plus sou­vent cité que lu en France, de l’aveu de Fou­cault, il reste l’impression qu’il sert de mar­queur iden­ti­taire sur la base d’une pro­duc­tion ima­gi­naire, si ce n’est fan­tas­ma­tique où le pro­jet de Gram­sci – une ana­lyse réflexive sur sa propre condi­tion d’intellectuel face à la rup­ture avec les couches subal­ternes et le désastre de la gauche face au fas­cisme – semble en arrière-plan. Ce qui l’emporte en France reste un pro­jet d’affirmation d’une poli­ti­sa­tion du pou­voir spi­ri­tuel (intel­lec­tuel) ou de spi­ri­tua­li­sa­tion du pou­voir tem­po­rel (poli­tique), afin de conqué­rir l’autorité morale, la supré­ma­tie méta­po­li­tique dans la socié­té. ».

L’exposé sera sui­vi d’une dis­cus­sion avec la salle.

L’accès au sémi­naire est libre et ouvert à tou.te.s.

Les sémi­naires sont orga­ni­sés avec le sou­tien de la Facul­té de Phi­lo­so­phie et Sciences sociales de l’U­ni­ver­si­té libre de Bruxelles.

Cam­pus du Sol­bosch, Bâti­ment NA (joux­tant la biblio­thèque des Sciences humaines), 4ème étage, local NA4.303. Entrée Square Jean Ser­vais. Voir plan du cam­pus : https://www.ulb.be/fr/plans-et-acces/solbosch

N’hésitez pas à dif­fu­ser l’information autour de vous et à invi­ter vos contacts via vos réseaux sociaux.

Vous trou­ve­rez éga­le­ment l’agenda de nos acti­vi­tés sur le Centre d’His­toire et de Socio­lo­gie des Gauches : http://chsg.ulb.ac.be/actualites