Conférence-débat : État sécuritaire, Libertés menacées !

12.01 2016 /
19h30 Pianofabriek. Rue du Fort 35 - 1060 Bruxelles

État sécu­ri­taire, Liber­tés mena­cées !

mar­di 12 jan­vier 2016 à 19h30
Pia­no­fa­briek. Rue du Fort 35 — 1060 Bruxelles

Confé­rence-débat avec :

Cathe­rine FORGET, Avo­cate, Cher­cheuse

Najar LAHOUARI, Secré­taire Géné­ral Adjoint MWB-FGTB

Au cours des der­nières semaines, la peur a enva­hi les rues. Peur après les atten­tats, bien sûr, mais aus­si peur devant les mesures inouïes prises depuis le 13 novembre. Bruxelles, région-capi­tale du pays mise en Etat de siège de fait tan­dis que le reste du pays s’est retrou­vé dans un État d’ur­gence de fait.

Un État auto­ri­taire a été mis en place sous la tutelle d’or­ganes non élus (l’O­CAM, le Conseil Natio­nal de Sécu­ri­té). Pen­dant ce temps, les mou­ve­ments sociaux, syn­di­cats en tête, ont été priés d’ob­tem­pé­rer par le ministre de l’In­té­rieur Jan Jam­bon, alors que le MR dépo­sait une pro­po­si­tion de loi pour inter­dire les piquets de grève.

Une série de mesures entra­vant les liber­tés démo­cra-tiques ont été prises dans la pré­ci­pi­ta­tion, par­fois en vio­la­tion de la Consti­tu­tion.

- Quelles sont les mesures qui ont été prises suite à la menace ter­ro­riste ?

- Ces mesures res­pectent-elles la Consti­tu­tion ?

- Qui se cache der­rière l’O­CAM ?

- Quelles res­tric­tions observe-t-on au niveau mili­tant ?

- Quelles sont les atteintes aux liber­tés syn­di­cales ?

Venez avec vos ques­tions, nous ten­te­rons d’y répondre.

Entrée gra­tuite.

Info : For­ma­tion Léon Lesoil, 20 rue Plan­tin, 1070 Ander­lecht, 0487 209 062