conférence-débat : Quelles revendications pour le monde du travail ?

13.02 2013 /
19h Salle UP, rue de la Victoire 16 à 1060 Bruxelles.

13 FEVRIER 2013 à 19H00

Les soi­rées d’E­co­no­sphères en col­la­bo­ra­tion avec l’U­ni­ver­si­té Popu­laire De Bruxelles Vous invitent à une confé­rence-débat

Avec

Carole Crab­bé

coor­di­na­trice de la coa­li­tion belge achACT (membre de la Clean Clothes Cam­pai­gn)

et

Ber­nard Friot

socio­logue et éco­no­miste fran­çais (Uni­ver­si­té Paris 10)

Dans la grande salle de l’U­ni­ver­si­té Popu­laire, 16 rue de la Vic­toire à 1060 Bruxelles.

L’ins­crip­tion est gra­tuite, mais sou­hai­tée pour le 10 février 2013 à l adresse info@econospheres.be

Infor­ma­tions com­plé­men­taires : Bru­no Bau­raind, coor­di­na­teur Eco­no­sphères, econospheres@gmail.com (0474/ 35 15 44)

Les salaires dans la mon­dia­li­sa­tion

Quelles reven­di­ca­tions pour le monde du tra­vail ?

La crise en Europe a, une nou­velle fois, réac­ti­vé la ques­tion des salaires et de la pro­tec­tion sociale. Trop coû­teux pour être com­pé­ti­tif, le sala­rié euro­péen doit se ser­rer la cein­ture ! Tout part d un diag­nos­tic réduc­teur. Les salaires en Europe seraient la cause des défi­cits com­mer­ciaux et du creu­se­ment des défi­cits publics. La sor­tie de crise pas­se­ra donc par la modé­ra­tion sala­riale et des coupes claires dans les sys­tèmes natio­naux de pro­tec­tion sociale.

Euro­péo­cen­trisme oblige, on oublie par­fois un peu vite que la ques­tion sala­riale n est pas l apa­nage des socié­tés occi­den­tales. En sep­tembre 2010, au Cam­bodge, 200.000 tra­vailleurs de l indus­trie de l habille­ment ont par­ti­ci­pé à 3 jours de grève pour récla­mer une reva­lo­ri­sa­tion sala­riale. Au Ban­gla­desh, les émeutes se mul­ti­plient depuis plus de 4 ans. En Chine, des hausses de salaire ont été obte­nues à la suite d impor­tants mou­ve­ments sociaux. Ces aug­men­ta­tions res­tent cepen­dant à rela­ti­vi­ser, car elles ont sou­vent été obte­nues en échange de mesures d inten­si­fi­ca­tion du tra­vail.

Face à ce sala­riat « mal­trai­té », quelles sont les réponses que peuvent appor­ter les orga­ni­sa­tions de la socié­té civile au Nord comme au Sud ? Est-il pos­sible de faire émer­ger des reven­di­ca­tions offen­sives ? Que peut-on reti­rer des expé­riences réci­proques ? Et, sur­tout, la ques­tion des salaires peut-elle être un levier pour déve­lop­per ou ren­for­cer les sys­tèmes de pro­tec­tion sociale ?

En Asie, la Clean Clothes Cam­pai­gn lance une cam­pagne inter­na­tio­nale en faveur d un « salaire vital » régio­nal pour les tra­vailleuses et les tra­vailleurs de l indus­trie de l habille­ment. A contra­rio, en Europe, la négo­cia­tion des salaires se voit de façon crois­sante décen­tra­li­sée au niveau de l entre­prise avec des consé­quences néfastes sur une large part des tra­vailleurs.