Contre la visite de Macron

19.11 2018 /
18h Carré de Moscou. Rue de Moscou, 1060 Bruxelles

Contre la visite de Macron
Lun­di 19 novembre 2018 de 18:00 à 20:00
Car­ré de Mos­cou — rue de Mos­cou, 1060 Bruxelles

Toutes et tous contre Macron !

Les 19 et 20 novembre, Macron sera à Bruxelles à l’invitation du Roi Phi­lippe. Macron est le repré­sen­tant de cette nou­velle vague réac­tion­naire, incar­née aux États-Unis par Trump, qui au-delà de la droite tra­di­tion­nelle et de la gauche réfor­miste, porte la volon­té pure et nue du capi­tal. Issus de l’industrie et de la banque, les diri­geants de cette vague ne connaissent qu’un seul objec­tif : l’augmentation des pro­fits, et pour cela, l’écrasement de toutes les résis­tances à l’exploitation, à la pau­pé­ri­sa­tion, à la péni­bi­li­té, à l’oppression néo-colo­niale à l’intérieur et à l’extérieur des fron­tières, à la des­truc­tion de l’écosystème.

C’est pour sou­te­nir ces résis­tances en France que les col­lec­tifs qui ont appe­lé à un 1er Mai Révo­lu­tion­naire à Bruxelles l’année pas­sée, et qui appel­le­ront à un tel 1er Mai l’année pro­chaine, appellent à une mobi­li­sa­tion le 20 novembre à par­tir du “Car­ré Mos­cou”.

L’initiative aura trois temps :

1. Temps de soli­da­ri­té avec les luttes des tra­vailleuses, des tra­vailleurs, des étu­diantes et des étu­diants, des chô­meuses et des chô­meurs, des retrai­tées et des retrai­tés. Les mobi­li­sa­tions ont été vastes et radi­cales, que ce soit contre la loi tra­vail, la réforme des retraites, l’attaque contre le sta­tut des che­mi­nots. Elles ont été l’occasion de recom­po­si­tion et de conver­gences des forces anti­ca­pi­ta­listes. Et par consé­quent, leur répres­sion a aus­si été bru­tale et mas­sive : dans la rue d’abord, avec son cor­tège d’os bri­sés et d’yeux cre­vés, dans les tri­bu­naux ensuite, avec un grand nombre de condam­na­tions.

Invi­té à la tri­bune : à venir.

2. Temps de soli­da­ri­té avec les luttes de ter­ri­toires, à com­men­cer par les plus emblé­ma­tiques d’entre elles, les ZAD de Notre-Dame-des-Landes et de Bure.

Invi­té à la tri­bune : à venir.

3. Temps de soli­da­ri­té avec les résis­tances contre l’impérialisme fran­çais, contre son néo-colo­nia­lisme dans les pays domi­nés et dans la métro­pole, contre ses com­pli­ci­tés avec les régimes réac­tion­naires arabes et l’état colo­nial et raciste d’Israël.

Invi­té à la tri­bune : à venir.

Et au-delà des ini­tia­tives orga­ni­sées par notre Alliance pour un 1er Mai Révo­lu­tion­naire, nous appe­lons à la mul­ti­pli­ca­tion des acti­vi­tés et ini­tia­tives soli­daires avec les luttes de résis­tance en France.

Tous et toutes contre Macron à Bruxelles ce 19 novembre !

sur fb