Contre le racisme, outil d’exploitation et d’exclusion sociale

21.02 2017 /
18h CSC - 19 Rue Pletinckx, 1000 Bruxelles

Contre le racisme, outil d’exploitation et d’exclusion sociale

mar­di 21 février à 18:00 — 21:00

CSC — 19 Rue Ple­tin­ckx, 1000 Bruxelles

La CSC Bruxelles et le Comi­té des tra­vailleurs-euses migrants-tes avec et sans papiers ont le plai­sir de vous accueillir à une confé­rence-débat : « Tra­vailleurs et tra­vailleuses avec ou sans papiers : lut­tons contre le racisme, outil d’exploitation et d’exclusion sociale »

Dans le cadre de la cam­pagne « Racism, Game Over », à par­tir des résul­tats de notre enquête sur le racisme au tra­vail, notre confé­rence-débat veut nous don­ner des outils pour mieux sai­sir la réa­li­té du contexte actuel (mesures anti-ter­ro­ristes, crise poli­tique de l’accueil, pénu­rie d’emploi, …).
Une 1ère table ronde démon­tre­ra la contri­bu­tion des migrants-tes, y
com­pris sans papiers, à la richesse natio­nale et la place des femmes dans ces migra­tions.

Un 2ème panel fera débattre en miroir des femmes comme actrices des migra­tions et de l’antiracisme pour mieux entre­voir l’impact des dis­cri­mi­na­tions croi­sées au départ de mar­queurs eth­niques et de leur situa­tion pré­caire.

Pro­gramme :

• 17h30 : accueil

• 18h : mot de bien­ve­nue et pré­sen­ta­tion de la soi­rée par Phi­lippe Vans­nick, Secré­taire Fédé­ral adjoint CSC BHV

• 18h05 : pré­sen­ta­tion de la cam­pagne contre le racisme et l’enquête « Racism, Game Over » par Eva Maria Jime­nez Lamas (CSC)

• 18h10 : 1er panel modé­ré par Serge Bagam­bou­la (CSP) : les migrants-immi­grés-deman­deurs d’asile-TSP contri­buent à la richesse de la Bel­gique, la place des femmes et le poids de l’opinion publique

- Pro­fes­seur Chris Kes­te­loot (KUL) sur les Ter­ri­toires et migra­tions comme fac­teurs géo­gra­phiques du racisme (en NL)

- Pro­fes­seur Abdes­lam MARFOUK sur les femmes actrices des migra­tions, sur la plus-value de l’immigration, leur apport à la richesse natio­nale, au PIB,… (en FR)

• 19h00 : débat ani­mé par Eva Maria Jime­nez Lamas et séance de ques­tions-réponses

• 19h25 : break

• 19h30 : 2ème panel modé­ré par Nadine Rays­sa (CSP): le racisme ins­ti­tu­tion­nel, la répres­sion et le poids des pré­ju­gés pour les tra­vailleurs-euses les plus pré­ca­ri­sés, dont les femmes

- « Femmes de là-bas » : Leï­la Benaz­zouz, pré­sen­tant le cas des femmes de Ouar­za­zate vic­times de micro-cré­dits

- Lau­rence Mala­lu, repré­sen­tante du Comi­té des femmes sans papiers et membre du Comi­té des tra­vailleurs-euses migrants-tes avec et sans papiers de la CSC sur les condi­tions de vie et de tra­vail des « Femmes d’ICI »

- Vincent Lur­quin, avo­cat : le racisme ins­ti­tu­tion­nel et son corol­laire, la répres­sion et la cri­mi­na­li­sa­tion des SP au niveau indi­vi­duel et col­lec­tif

- Vincent Cor­nil (MRAX) sur l’impact de la dis­cri­mi­na­tion ins­ti­tu­tion­nelle dans l’engagement et les actions

• 20h : débat ani­mé par Pie­tro TOSI (MOC) et séance de ques­tions-réponses

• 20h30 : conclu­sions par Luan Abe­di­naj, Res­pon­sable Natio­nal Migrants CSC

• 20h35 : Drink et buf­fet pré­pa­ré par l’association de soli­da­ri­té avec Ouar­za­zate et ses envi­rons

L’inscription est obli­ga­toire pour pré­voir le buf­fet-trai­teur et évi­ter le gas­pillage.

Sur fb