Débat : Paraguay, Honduras : des élections démocratiques en 2013 ?

28.02 2013 /
19h, Maison de l'amérique latine, Ixelles
paraguay-honduras.jpg

paraguay-honduras.jpgCette année, les citoyens de ces deux pays vote­ront pour élire leurs nou­veaux pré­si­dents. Pour­tant, récem­ment, des coups d’État « ins­ti­tu­tion­nels » — orches­trés par les Par­le­ments et la Cour Suprême — ont évin­cé des pré­si­dents démo­cra­ti­que­ment élus (en 2009 pour le Hon­du­ras et en 2012 pour le Para­guay). Évin­cés pour avoir mené des poli­tiques dans l’intérêt des citoyens…

Que peuvent vrai­ment espé­rer les peuples de ces élec­tions ? Quel est l’état des forces qui ont por­té au pou­voir ces pré­si­dents déchus ? Quel est le rap­port qu’entretiennent ces mêmes forces avec le pro­ces­sus élec­to­ral et les ins­ti­tu­tions « démo­cra­tiques » domi­nées par les oli­gar­chies natio­nales ?

Autant de ques­tions aux­quelles nous essaie­rons d’apporter un éclai­rage avec Gus­ta­vo Zara­cho, para­guayen, membre du Col­lec­tif Para­guay en France, et Karen Bahr, hon­du­rienne, cher­cheuse au Centre d’études du déve­lop­pe­ment, UCL.