Dénonçons la criminalisation organisée des migrants en passage

22.01 2020 / 19h
La Maison Qui Chante - 122 rue du Viaduc 1050 Bruxelles

source : INDYMEDIA

Beau­coup d’entre nous ont enten­du par­ler de Car­lot­ta Rackete en Médi­ter­ra­née, Cédric Hérou en France, Lisa Bozia en Suisse, Zakia et Walid en Bel­gique. Le délit de soli­da­ri­té (ou cri­mi­na­li­sa­tion de la soli­da­ri­té) s’est glis­sé haut dans l’agenda média­tique et poli­tique ces der­nières années.

Mais saviez-vous que des dizaines d’autres pour­suites et arres­ta­tions y com­pris des déten­tions de per­sonnes migrantes pour des motifs simi­laires conti­nuent inlas­sa­ble­ment en Europe, et en par­ti­cu­lier en Bel­gique ?

Le col­lec­tif SINAC s’est don­né pour but de dénon­cer la cri­mi­na­li­sa­tion de la soli­da­ri­té, y com­pris celle des migrant.e.s entre elles et eux, sou­vent requa­li­fiée en “tra­fic d’êtres humains”.

Un an après le pro­cès dit “de la soli­da­ri­té” dans lequel 12 per­sonnes étaient pour­sui­vies pour tra­fic d’êtres humains et par­ti­ci­pa­tion à une orga­ni­sa­tion cri­mi­nelle, et à 4 mois du sui­vant en appel, un grand nombre de migrant.e.s ont été “jugé.e.s” et incarcéré.e.s dans un silence assour­dis­sant.

Parce que nous consi­dé­rons que face à la vio­lence de l’État le silence est inac­cep­table, parce que nous dénon­çons la stra­té­gie de cri­mi­na­li­sa­tion des per­sonnes migrantes de pas­sage dans nos pays, parce qu’à l’invisibilité de la répres­sion doit répondre l’intensification de la lutte, nous vous invi­tons à une soi­rée-débat pour dis­cu­ter de la cri­mi­na­li­sa­tion de la soli­da­ri­té au-delà des cas les plus média­ti­sés et plus par­ti­cu­liè­re­ment à l’encontre des migrants en pas­sage.

Au pro­gramme : Témoi­gnages, Ana­lyse juri­dique et poli­tique, Musique, Lec­ture et Buf­fet.

Avec notam­ment Fran­çois Gemenne et Dilet­ta Tat­ti, chercheur.e.s en science poli­tique et droit, et Ham­ri, musi­cien.

La soi­rée est pro­po­sée à prix libre, la recette ser­vi­ra à cou­vrir les cachets des artistes et frais d’organisation
et éven­tuelles futurs dépenses liées aux actions de sen­si­bi­li­sa­tion.

En par­te­na­riat avec Col­lec­ta­tif (groupe de per­sonnes dont l’objectif est de créer un sys­tème de soli­da­ri­té hori­zon­tale en met­tant en place une struc­ture de récu­pé­ra­tion de nour­ri­ture)