Dimanche des exclus du gouvernement Michel

10.04 2016 /
14h Place de la Monnaie - 1000 Bruxelles

LA deuxième édi­tion du dimanche des exclus du gou­ver­ne­ment Michel.

Les mesures prises par le gou­ver­ne­ment fédé­ral à créer un groupe social, ” les Sans droits ”

Les exclu­sions sont diverses et touchent un nombre incal­cu­lable de citoyens, les allo­ca­taires sociaux : tra­vailleurs sans emploi, tra­vailleur, per­sonne han­di­ca­pée, per­sonne indem­ni­sée par la mutuelle, béné­fi­ciaire de la GRAPA, pen­sion­nés, sans-papier, sans-abri…

Le terme “exclu” plonge bon nombre de citoyens dans l’obs­cu­ri­té, ils sont hors sta­tis­tiques, mon­trés du doigt, n’ayant plus de reve­nus d’in­ser­tion ( n’intéresse plus grand monde).

Pour sor­tir de cette obs­cu­ri­té, je vous pro­pose de nous ras­sem­bler le dimanche 10 avril 2016 Place de la Mon­naie à 14h00 .

Le ras­sem­ble­ment se dis­lo­que­ra à 17h00. Pour toutes les per­sonnes qui veulent sor­tir de l’obs­cu­ri­té…


‘ —  —  —  —  —  —  —  —  —  —  — -

Une poli­tique pour des gens « dif­fé­rents »

Les exclus sont sou­vent décrits comme fon­da­men­ta­le­ment dif­fé­rents du « reste de la socié­té », et cou­pés ou exclus de cette der­nière.

Enfin, l’ex­clu­sion est sou­vent pré­sen­tée comme un pro­blème d’estime de soi et non comme un simple état de pri­va­tion maté­rielle : « Ce déni de citoyen­ne­té [la pau­vre­té], c’est le sen­ti­ment et la posi­tion de ne pou­voir contri­buer à rien, ne comp­ter pour rien, d’une vie sans inté­rêt, qui n’a pas droit au grand jour ; juste à l’obscurité. “L’obscurité, plus que le besoin, est la plaie de la pau­vre­té” » c’est la rai­son pour laquelle la lutte contre la pau­vre­té est pen­sée en termes de res­pect :

Obser­va­toire belge des Inéga­li­tés .


Voi­ci le pro­gramme pro­vi­soire de la deuxième édi­tion.

- Prise de parole du monde asso­cia­tif.

- créa­tion d’un groupe de pres­sion (lob­bying).

- créa­tion d’un groupe d’en­traide.

Vous vou­lez par­ti­ci­per à cette résis­tance citoyenne contre les mesures d’aus­té­ri­té qui plonge un nombre indé­fi­ni de per­sonnes dans la pré­ca­ri­té ou dans l’an­goisse du “len­de­main”.

N’hé­si­tez pas ! Contac­tez-nous ! Toutes les forces sont les bien­ve­nus.

Bar­ba­ra Van Eeck­hout.

barbadriver@hotmail.com , 0498/ 497908

Sur FB