Distances sociales

03.07 2020 / 20h - 22h
Évènement en ligne - en direct sur Youtube

Ren­dez-vous sur cette page le 3 juillet à 20h !

Après “Faites le tra­vail ! “, notre émis­sion-col­loque du 1er mai sur le … tra­vail et ses alen­tours (https://pour.press/premier-mai-2020-faites-le-travail/), place main­te­nant à “Dis­tances sociales”, nou­velle étape dans notre récolte de pro­po­si­tions pour un plan éco­lo­gique, social et cli­ma­tique.

Dès 20h, connec­tez-vous à la page Face­book de cet évé­ne­ment pour suivre la dif­fu­sion de l’émission. Le live sera dis­po­nible éga­le­ment via ce lien : https://www.youtube.com/pourpress/live.

N’ou­bliez pas de vous signa­ler “intéressé.e” sur fb pour être tenu informé.e des der­niers détails.

La crise mon­dia­li­sée de la san­té publique que nous connais­sons, si elle a ser­vi de révé­la­teur à bien des dys­fonc­tion­ne­ments et à bien des impasses de notre sys­tème socio-poli­ti­co-éco­no­mique, a aus­si mon­tré que les dis­pa­ri­tés devant les consé­quences de ce virus étaient plus criantes que jamais. Les consé­quences sociales sont et seront énormes.

Le décon­fi­ne­ment à peine enta­mé, il est à craindre qu’un nombre crois­sant de per­sonnes se retrouvent dans une situa­tion de vul­né­ra­bi­li­té encore aug­men­tée tan­dis que d’autres vien­dront s’a­jou­ter à la liste des vic­times de la pan­dé­mie. La dimi­nu­tion de reve­nus encou­rue au cours des der­niers mois concerne d’ores et déjà 60% des ménages. Les demandes ali­men­taires consti­tuent, à Bruxelles, un quart des demandes aux ser­vices sociaux.

Devant ces constats, nous sou­hai­tons pour­suivre nos débats en recen­sant et en ques­tion­nant des pro­po­si­tions rela­tives aux pau­vre­tés exis­tantes et à celles qui naissent déjà des consé­quences de ces impasses et de ces dys­fonc­tion­ne­ments. Nous sou­hai­tons éga­le­ment abor­der l’é­pi­neuse ques­tion du finan­ce­ment de notre sys­tème de soli­da­ri­té. Il fau­dra trou­ver des moyens finan­ciers impor­tants pour affron­ter cette crise en ne lais­sant per­sonne au bord de la route, les choix qui seront posés ne seront pas neutre et il n’est pas accep­table de faire payer la fac­ture par les tra­vailleur-euses et les per­sonnes pré­ca­ri­sées. Des pro­po­si­tions concrètes, auda­cieuses, opé­ra­tion­nelles que nous sou­hai­tons mettre en lien avec la néces­si­té d’une pro­tec­tion et une soli­da­ri­té sociales revi­vi­fiées ain­si qu’a­vec les chan­ge­ments cli­ma­tiques et éco­lo­giques qui vont eux aus­si impac­ter la ques­tion sociale.

Avec entre autres (la liste n’est pas clô­tu­rée) : Sarah De Laet, Tho­mas Dawance, Chloé Deligne, Véro­nique van der Plancke, Gré­goire Wal­len­born, Berthe Seve­rain, Char­laine Pro­vost, Cathe­rine Rous­seau, Pierre Courbe, Edouard Del­ruelle, Chris­tophe Quin­tard, San­drine Cou­tu­rier, Anne Bau­we­lin­ckx, Mathilde Szu­ba, Chris­tine Mahy, Jean Cor­nil, Ber­nard Bar­ra­qué, Abde­ra­zak Benayad…

Une soi­rée ani­mée par Sarah de Liam­chine, codi­rec­trice du Mou­ve­ment Pré­sence et Action Cultu­relles et Julie Kes­te­loot de la Fédé­ra­tion des Ser­vices Sociaux.

Conclu­sion de Paul Her­mant (Fédé­ra­tion des Ser­vice Sociaux)

Une ini­tia­tive de PAC et de la Fdss en asso­cia­tion avec les Actrices & Acteurs des temps pré­sents, Action Loge­ment BXL, Convi­vence, le RBDH, le réseau Zinne, “Rendre visible l’in­vi­sible”, Asbl Arti­CulE, Finan­ci­té, POUR, le Cesep, Smart Bel­gique, la Ligue des Droits Humains, l’Union Loca­taires Ander­lecht-Cure­ghem, le RWLP, …

Réa­li­sa­tion tech­nique : GSARA asbl