Documentaires en débat : Au temps où les Arabes dansaient

06.09 2018 /
18h Académie royale. Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles

Docu­men­taires en débat : Au temps où les Arabes dan­saient
Jeu­di 6 sep­tembre de 18:00 à 20:30
Aca­dé­mie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Bel­gique
Rue Ducale 1, 1000 Bruxelles

« Au temps où les Arabes dan­saient » de Jawad Rha­lib, 84 min., 2018.

Synop­sis :
Après la vague de régres­sion-répres­sion ins­til­lée par les fon­da­men­ta­listes dans le monde musul­man, Jawad Rha­lib part, notam­ment au Maroc et en Iran, à la ren­contre des artistes : dan­seurs, musi­ciens, écri­vains, confron­tés à la réa­li­té de la cen­sure dans ces pays où leurs détrac­teurs affirment que « l’art est consi­dé­ré comme dia­bo­lique aux yeux d’Allah ». À ce retour de l’obscurantisme s’ajoute la stig­ma­ti­sa­tion des femmes, de leur corps, de leur liber­té d’expression. Un film qui montre l’urgence de réagir et de sou­te­nir la résis­tance des pro­gres­sistes, avec l’espoir d’un chan­ge­ment…

Plus d’informations sur le film sur www.whenarabsdanced.com
Dou­ble­ment pri­mé au fes­ti­val « Visions du réel » de Nyon, le film sera pré­sen­té en séance spé­ciale à l’Académie avant sa sor­tie en salle.

Le débat aura lieu en pré­sence du réa­li­sa­teur Jawad Rha­lib et diri­gé par Xavier Luf­fin, membre de l’Académie royale de Bel­gique et pro­fes­seur à l’ULB, avec la par­ti­ci­pa­tion de Firou­zeh Naha­van­di, pro­fes­seure ordi­naire à l’ULB et direc­trice du Centre d’études de la coopé­ra­tion inter­na­tio­nale et du déve­lop­pe­ment (CECID), et de Gha­liya Djel­loul, socio­logue, doc­to­rante au Centre inter­dis­ci­pli­naire d’études de l’Islam dans le monde contem­po­rain (cis­moc).

Orga­ni­sé par Aca­dé­mie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Bel­gique

sur fb