Emission en ligne : Mawda, qui est coupable ?

18.11 2020 / 19h30 - 21h00
En ligne - Facebook Live

Emis­sion en direct en Fran­çais : https://www.facebook.com/events/1530164740706909/

Une émis­sion orga­ni­sée par Jus­tice 4Mawda

Emis­sion en direct en Fran­çais : ici

Dans la nuit du 16 au 17 mai 2018, Maw­da, une fillette de deux ans, a été abat­tue par un poli­cier sur l’au­to­route près de Mons. Dans un mini­bus, elle fuyait la vio­lence avec sa famille kurde. Vers un pays plus sûr. Vers une vie meilleure. Mais elle mour­ra seule dans une ambu­lance un peu plus tard. Ses parents sont à ce moment déjà arrê­tés et emme­nés.

Le pro­cès qui débu­te­ra le 23 novembre por­te­ra sur cette hor­rible bru­ta­li­té poli­cière et la manière dont le gou­ver­ne­ment belge uti­lise cette vio­lence contre les réfu­giés. Mais aus­si sur la toile de men­songes tis­sée par la police et le par­quet pour cacher la res­pon­sa­bi­li­té de la police.

Nous allons par­ler de cette bru­ta­li­té et de cette mani­pu­la­tion poli­cière dans une émis­sion en direct. Avec l’a­vo­cate Sel­ma Ben­khe­li­fa, les parents de Maw­da ; Phrast et Sham­din, et Fati­ma Mahr­four, mère de Meh­di Bou­da (@Justice pour Meh­di) et Assa Traore, fon­da­trice de Jus­tice pour Ada­ma et co-auteure de Le com­bat Ada­ma.
Parce que peu importe à quel point chaque cas extrême de vio­lence poli­cière est dif­fé­rent, cer­tains méca­nismes reviennent sans cesse. La mani­pu­la­tion, les men­songes, le mépris pour les vic­times et leurs proches et le retour­ne­ment cho­quant de la vic­time et de l’a­gres­seur.