En mémoire de El Hajji Habiba & Isnasni Ahmed, il y a 16 ans le racisme a tué

07.05 2018 /
Rue Vanderlinden 121, 1030 Bruxelles

Un jour de com­mé­mo­ra­tion, il y a 16 ans le racisme a tué.
Lun­di 7 mai à 8:00 — 23:55
Rue Van­der­lin­den 123, 1030 Bruxelles

Pre­nons le temps de se sou­ve­nir, de se recueillir au nom de toutes les vic­times du racisme d’où qu’il vienne. Cette tra­gé­die touche l’humanité entière. Com­mé­mo­rer c’est se poser les bonnes ques­tions sur notre enga­ge­ment, notre res­pon­sa­bi­li­té pour faire que ce fléau cesse d’avancer.

A cette occa­sion, j’invite chaque citoyen à se recueillir tout au long de la jour­née du 7 mai 2018 à la rue Van­der­lin­den au 121, 1030 Schaer­beek.

Une fleur, une prière, un moment de silence, pour ne jamais oublier.

Rap­pe­lons-nous qu’il nous lan­çait un der­nier appel : “Faites que notre départ ne soit pas vain et que l’a­ve­nir soit celui d’une har­mo­nie entre tous les citoyens libé­rés des dan­ge­reuses idées meur­trières” El Haj­ji Habi­ba, Isnas­ni Ahmed

sur fb

Rap­pel des faits :

Le 7 mai 2002, peu après quatre heure du matin, un double homi­cide secoue la com­mune de Schaer­beek, à Bruxelles. Le couple Isnas­ni Ahmed 47ans et El-Haj­ji Habi­ba 45 ans, d’origine maro­caine, est abat­tu dans sa propre mai­son, en pré­sence de leur cinq enfants par un sym­pa­thi­sant d’ex­trême droite et proche de Johan Demol (Vlaams Blok deve­nu le Vlaams Belang).
L’assassin Hen­drik Vyt, un homme de 79 ans, se donne la mort dans la nuit et périt à la suite de l’é­ma­na­tion des flammes de l’in­cen­die qu’il a lui-même pro­vo­qué dans tout l’im­meuble, au 121 rue Van­der­lin­den. Il a éga­le­ment tiré sur les deux cadets Yas­sine et Walid. Les enfants tou­chés par balle, entre la vie et la mort avaient dû être hos­pi­ta­li­sés. Mobile du crime : racisme.

Rejoi­gnez cette page en leur mémoire sur fb