Enseignement accessible à tous ou de qualité, faut-il choisir ?

30.04 2018 /
18h30 ULB - AY.2.108. Av Franklin Roosevelt, 1000 Bruxelles

Ensei­gne­ment acces­sible à tous ou de qua­li­té, faut-il choi­sir ?
Lun­di 30 avril à 18:30 — 22:30
Uni­ver­si­té libre de Bruxelles
AY.2.108.
Ave­nue Frank­lin Roo­se­velt, 1000 Bruxelles

Faut-il vrai­ment choi­sir entre un ensei­gne­ment acces­sible à tous et à toutes et un ensei­gne­ment de qua­li­té ?

Ce qu’il faut savoir, c’est que la Bel­gique est un des pays les plus inéga­li­taires en termes d’en­sei­gne­ment selon le rap­port de l’OCDE. En effet, seule­ment 3% de la popu­la­tion étu­diante est issu de la classe ouvrière. De plus toutes la ques­tion de l’aide à la réus­site n’est pas réel­le­ment pris en main. Tout le monde ne peut pas for­cé­ment accé­der à cette aide notam­ment du aux prix trop éle­vé de celle-ci. Résul­tat ? Nous fai­sons face à un taux d’é­chec de plus de 60% en BA1. Pour­quoi autant de pro­blème dans l’en­sei­gne­ment supé­rieur ? La réponse est assez simple : il y a un sous finan­ce­ment chro­nique de l’en­sei­gne­ment. Face à tout ça, l’ARES (Aca­dé­mie de Recherche et de l’En­sei­gne­ment Supé­rieur) a sor­ti un rap­port qui ne va pas du tout résoudre les inéga­li­tés qui per­sistent dans notre ensei­gne­ment. Le rap­port pro­pose prin­ci­pa­le­ment deux points : des “tests d’orientation non contrai­gnants” (qui his­to­ri­que­ment, se trans­forme en sélec­tion à l’en­trée comme on l’a vu en Poly­tech­nique, en méde­cine, etc. ) et la mise en place d’un miner­val dif­fé­ren­cié ce qui mène­ra à une aug­men­ta­tion du coût pour l’étudiant.e. car il s’a­git d’une mesure pro­po­sée pour répondre au constat du sous-finan­ce­ment de l’enseignement supé­rieur.

Mais est-ce réel­le­ment une fata­li­té ? Sommes-nous obli­gés de choi­sir entre un ensei­gne­ment acces­sible à tous et à toutes et un ensei­gne­ment de qua­li­té ?
Ce n’est pas ce qu’on pense ! C’est pour cela que nous orga­ni­sons une confé­rence qui veut mettre en lumière les autres alter­na­tives, c’est-à-dire, les alter­na­tives qui seront dans l’in­té­rêt des étudiant.e.s. Nous vou­lons un ensei­gne­ment GRATUIT et de QUALITÉ pour TOUTES et TOUS ! C’est pour cela que nous sou­te­nons la cam­pagne du BEA “on veut mieux que ça” car nous pen­sons que c’est en ayant un mou­ve­ment fort qu’on arri­ve­ra à chan­ger les choses.

A cette occa­sion, nous aurons le plai­sir d’ac­cueillir, Michael VERBAUWHEDE, actuel dépu­té bruxel­lois du PTB et qui a été pré­sident de la FEF pen­dant deux ans notam­ment pen­dant la cam­pagne “Sau­vons Wen­dy !” (cam­pagne pour la gra­tui­té du miner­val pour les bour­siers et un refi­nan­ce­ment public de l’en­sei­gne­ment supé­rieur)

Cela se pas­se­ra au AY.2.108.
Lun­di 30 avril 2018 à 18H30
Après la confé­rence, le pre­mier verre vous est offert par Comac ULB. Il s’a­gi­ra d’une chouette occa­sion pour conti­nuer à dis­cu­ter de l’en­sei­gne­ment !

sur fb