Entre stigmate et angle mort : l’accès aux soins de santé dans le travail du sexe

11.12 2020 / 20h15
En ligne - https://fb.me/e/4MHIOVHrh

 

Lucie Allo, Alexandre Felix et Agathe Kir­ch­hof­fer de l’association Alias nous par­le­ront des enjeux de la san­té dans le tra­vail du sexe.

L’as­so­cia­tion a mené deux enquêtes exclu­sives sur la pros­ti­tu­tion étu­diante & le Chem­sex. Lors de notre confé­rence, s’ajoutera à ces deux recherches un com­men­taire argu­men­té sur l’interdiction de la pros­ti­tu­tion à Bruxelles depuis mars 2020.

Les enquêtes

Menées au cours de l’année 2019, les deux études exclu­sives portent res­pec­ti­ve­ment sur le tra­vail du sexe en milieu étu­diant et le Chem­sex, au sein de la popu­la­tion HsH (hommes cis et femmes trans ayant des rap­ports sexuels avec des hommes) pra­ti­quant le tra­vail du sexe dans la Région de
Bruxelles Capi­tale et au-delà.

L’in­ter­dic­tion du TDS à Bruxelles

Pen­dant les deux confi­ne­ments liés à la pan­dé­mie, la Ville de Bruxelles inter­dit la pros­ti­tu­tion. Nous ver­rons ensemble les consé­quences que cela a eu sur la vie des per­sonnes concer­nées de près ou de loin par le tra­vail du sexe.

Alias en ques­tion

Depuis 10 ans, l’asbl Alias assure un accom­pa­gne­ment psy­cho-médi­co-social de qua­li­té aux tra­vailleurs du sexe/prostitués mas­cu­lins et trans* dans la Région de Bruxelles-Capi­tale. Elle vise prio­ri­tai­re­ment la pro­mo­tion de la san­té, l’accès aux soins de san­té et aux droits sociaux pour le public. Pour cela, elle tra­vaille en col­la­bo­ra­tion avec un très large réseau de par­te­naires de dif­fé­rents sec­teurs.

Conférencièr·es & pré­sen­ta­tion

Agathe Kir­ch­hof­fer, Lucie Allo et Alexandre Felix, travailleur·ses sociales·aux chez Alias