Femme africaine en diaspora : sa force, son pouvoir, son avenir

04.03 2017 /
10h>19h Africamuseu@Bozar. Rue Ravenstein 23 - 1000 Bruxelles
-781.jpg

-781.jpg

Femme africaine en diaspora : sa force, son pouvoir, son avenir

Same­di 4 mars 2017

10H00 — 19H00

#Adresse :

Africamuseu@Bozar

Rue Raven­stein 23

1000 Bruxelles

#Entrée­Libre

Célé­brer la femme Afro-des­cen­dante de la dia­spo­ra dans sa force, ses com­bats, son pou­voir et son ave­nir est un devoir. Comme sur le conti­nent, les femmes des dia­spo­ras afri­caines et Afro-des­cen­dantes portent à bout de bras les com­mu­nau­tés et les peuples aux­quels elles appar­tiennent. Il est donc de la res­pon­sa­bi­li­té des struc­tures Afro-des­cen­dantes et des ins­ti­tu­tions de les éri­ger en modèles en rai­son des mul­tiples injus­tices socie­tales qu’elles subissent.

Une jour­née spé­ciale est orga­ni­sée le 4 mars et lan­ce­ra le troi­sième cycles de confé­rences-for­ma­tions sur l’His­toire de l’A­frique et de ses dia­spo­ras. Cette jour­née met­tra à l’hon­neur des femmes de la dia­spo­ra que l’on retrouve dans l’ex­po­si­tion “Plu­riElles” mise en place par Marie-Pierre Nyan­ta­nyi et Jacinthe Maz­zoc­chet­ti. Jour­née orga­ni­sée par le Bina­bi (Cercle des Étu­dia Afro-des­cen­dants de l’ULB), le CEC ( Cercle des étu­diants congo­lais de Lou­vain-la-Neuve), Change Asbl, le CMCLD (Col­lec­tif Memoire Colo­niale et Lutte contre les Dis­cri­mi­na­tions) et le MRAC (Musee Royal de l’A­frique)

La jour­née sera orga­ni­sée en tables-rondes mar­quées par des dis­cus­sions inter­ge­ne­ra­tion­nelles, inter-sexes, des mises en pers­pec­tive his­to­riques, etc.


Table-ronde 1 : De quoi le che­veu de la Noire est-il le nom ? Les impli­ca­tions his­to­riques et anthro­po­lo­giques de l’en­jeu révé­la­teur du che­veu.

Par­mi les nou­velles géné­ra­tions, on reven­dique fiè­re­ment le che­veu cré­pu avec le mou­ve­ment Nap­py. Pen­dant ce temps, dans la socié­té et dans les anciennes géné­ra­tions, on fonc­tionne encore sur le modèle du che­veu lisse qui est encore lar­ge­ment la norme. Le che­veu cré­pu et la peau claire font encore débat dans la socié­té. Que révèle le che­veu de la situa­tion de la femme noire, afro-des­cen­dante en dia­spo­ra ?

Table-ronde 2 : l’A­fro-femi­nisme, arme de com­bat.

Les femmes Afro-des­cen­dantes l’ont com­pris, per­sonne et a for­tio­ri pas les hommes ne vien­dront mener leur com­bat à leur place. L’A­fro-femi­nisme, ins­tru­ment de Lutte sus­cite de longs débats au sein de la socié­té et même au sein des dia­spo­ras afri­caines. Com­ment s’ar­ti­cule cet Afro-fémi­nisme ? Est-il néces­saire face au fémi­nisme ins­ti­tu­tion­nel “Blanc” ? Pour­quoi ?

Table ronde 3 : l’ac­com­plis­se­ment socio-pro­fes­sion­nel et fami­lial

Dans divers domaines, les femmes mises à l’hon­neur dans l’ex­po­si­tion Plu­riElles sont des exemples. Comme d’autres, elles font face à d’é­normes dif­fi­cul­tés, contraintes, sté­réo­types, pré­ju­gés et dis­cri­mi­na­tions spé­ci­fiques tant sur le plan pro­fes­sion­nel que fami­lial. Cette table-ronde sera l’oc­ca­sion d’é­vo­quer la situa­tion de cette femme Afro-des­cen­dante dans son épa­nouis­se­ment pro­fes­sion­nel et dans l’ar­ti­cu­la­tion avec la vie fami­liale. Il sera éga­le­ment ques­tion des bar­rières aux­quelles elle font face.

Il est pré­vu un espace spé­cia­le­ment dédié aux enfants !


Col­lec­tif Mémoire Colo­niale et Lutte contre les Dis­cri­mi­na­tions

Sur FB