Festival des Libertés — DEBAT — Insécurités sociales

28.10 2020 / 18h00 - 20h00
En ligne

Un débat orga­ni­sé par Le Fes­ti­val des Liber­tés. En par­te­na­riat avec : Dyna­mo Inter­na­tio­nal – Street Wor­kers Net­work et ZIN TV.

Le lien du débat sera publié ici  : https://www.facebook.com/events/2712147529002799/

Libertés et sécurités, faut-il choisir ?

Un débat orga­ni­sé par Le Fes­ti­val des Liber­tés. En par­te­na­riat avec : Dyna­mo Inter­na­tio­nal – Street Wor­kers Net­work et ZIN TV.

> Vous pour­rez poser vos ques­tions en ligne.

Le lien du débat sera publié ici  : https://www.facebook.com/events/2712147529002799/

 

Avec Oli­vier de Schut­ter (rap­por­teur spé­cial des Nations unies sur l’extrême pau­vre­té et les droits de l’Homme et pré­sident de l’Institut fédé­ral des droits humains), Maryse Bres­son (pro­fes­seure de socio­lo­gie à l’u­ni­ver­si­té de Ver­sailles Saint-Quen­tin-en-Yve­lines, “La pau­vre­té est-elle encore une ques­tion socio­lo­gique d’ac­tua­li­té ? Un enjeu de défi­ni­tion, de méthode et de théo­rie”), Céline Nieu­wen­huys (secré­taire géné­ral Fédé­ra­tion des Centres de Ser­vices Sociaux, experte membre du GEES), Edwin de Boeve (direc­teur de Dyna­mo Inter­na­tio­nal).

Et si on ren­dait la pau­vre­té illé­gale puisqu’elle tue et met en péril la sécu­ri­té d’existence ? Quels méca­nismes natio­naux et inter­na­tio­naux devraient se mettre en place pour garan­tir dans chaque pays des socles de pro­tec­tion sociale ?  Que valent les mul­tiples rap­ports et inter­pel­la­tions de la socié­té civile et des experts envers les gou­ver­ne­ments et les ins­tances euro­péennes et onu­siennes face à une pau­vre­té qui s’accroit ? Pour­quoi le social ne semble pas être un enjeu pour les puis­sants ? A qui pro­fite cette pré­ca­ri­té galo­pante ? Com­ment arbi­trer les écarts de richesses gran­dis­sants, qui font que les 1% des plus riches ont pro­fi­té deux fois plus de la crois­sance des reve­nus que les 50% les plus pauvres au cours des der­nières décen­nies ? L’é­vè­ne­ment est gra­tuit et sera acces­sible en ligne via un lien com­mu­ni­qué sous peu.

Avec le sou­tien de la Fédé­ra­tion Wal­lo­nie-Bruxelles