Fête des morts au Mexique, histoire d’un peuple en résistance

05.11 2016 /
14h>22h Rue Defacqz 1, 1050 Bruxelles

Fête des morts au Mexique, his­toire d’un peuple en résis­tance

Orga­ni­sé par Intal Amé­rique latine Bruxelles

Same­di 5 novembre à 14:00 — 22:00

Rue Defac­qz 1, 1050 Bruxelles

Une fête des morts très spé­ciale…

Le jour des morts est une célé­bra­tion natio­nale au Mexique, un jour pour célé­brer nos proches, famille , amis qui nous ont quit­té. Cette célé­bra­tion tra­di­tion­nelle au Mexique fait par­tie de la culture reven­di­quée du pays, car nulle part ailleurs dans le monde il y a une fête des morts d’une telle ampleur.

Intal Amé­rique Latine et l’artiste, Sil­via Aba­los, vous invitent à célé­brer les morts : dégui­se­ments Catrin ( sque­lette mas­cu­lin) et Catri­na ( sque­lette fémi­nin), des plats typiques, des bois­sons, des lumières et une atmo­sphère géné­rale de joie plu­tôt que de la tris­tesse ou de dou­leur.

14h00 EXPOSITION Gua­da­lupe Figue­roa et Ser­gio Zepe­da

14H30 – 16H00 Pièce de théâtre

“CALAVERITAS : EL SON MAS HUESUDO DEL MUNDO” Espectá­cu­lo para niños – esp-fr ( alter­nance des deux langues)

Courts métrages ENFANTS

16H00 — 16H30 “Autel, Pain et Jour des morts ” au Mexique, pré­sen­tée par THAMARA CRUZ

16H00 – 17H40 repor­tage “24 horas en Ayot­zi­na­pa”

20H00 Prix “Catri­na “ y “Catrin”

20H30 — 22H00 SALSA ET CUMBIA HASTA EL FINAL

AUTEL DES MORTS, Pain des morts, repas, pou­let à la mexi­cain, tamales , atole de Cho­co­lat , etc.

PRIX et ENTREE :

Plat 6euro-(4 euro/enfant) tamales ou pou­let à la mexi­caine

Tapas 4 euro Qué­sa­dillas de que­sos

Réser­va­tion Entrée+plat ( via mes­sage pri­vé­tine) 10euro

Des­sert 4 euro Pan de muer­to y atole cho­co­late


Une fête des morts comme acte de résis­tance…

La fête des morts est l’occasion de rendre hom­mage à tous ceux qui nous ont quit­tés. Nous devons mal­heu­reu­se­ment consta­ter que le nombre d’activistes célé­brés en ce jour de fête, ne fait qu’augmenter au fil des ans ; et ce mal­gré les inter­pel­la­tions des asso­cia­tions de défenses de droits de l’homme au gou­ver­ne­ment mexi­cain.

C’est la rai­son pour laquelle, nous vou­lons faire de cette fête des morts, un acte de résis­tances, en hom­mage à ceux qui, au Mexique, risquent leur vie pour oser défendre ou reven­di­quer un droit.

Nous sou­hai­tons rendre hom­mage aux acti­vistes envi­ron­ne­men­taux et sociaux, assas­si­nés chaque année. Cer­tains sont por­tés dis­pa­rus : ne pas savoir où ils sont, est le pire des sup­plices.

Chaque cas a révé­lé ce qu’il y avait der­rière la carte pos­tale : le vrai visage de l’Etat mexi­cain, bru­tal et violent.

L’attaque, l’exécution extra­ju­di­ciaire, les dis­pa­ri­tions for­cées qui ne sont pas le résul­tat de l’absence d’Etat, ni un fait iso­lé, ni le pro­duit de mau­vais fonc­tion­naires, encore moins de l’infiltration du nar­co­tra­fic dans les struc­tures de l’Etat, mais le résul­tat de la poli­tique sys­té­ma­tique de vio­la­tion des Droits humains contre les Mexi­cains.

Les béné­fices de cette soi­rée seront inté­gra­le­ment rever­sés au Comi­té Damian Gal­lar­do. Le comi­té Damian Gal­lar­do s’est consti­tué suite à l’arrestation arbi­traire du pro­fes­seur nor­ma­liste Damian Gal­lar­do, pri­son­niers poli­tiques, en pri­son depuis 2013.

Comi­té Damián Gal­lar­do Martí­nez

STOP CRIMINALISATION DES MOUVEMENTS SOCIAUX AU Mexique

#Damian­Gal­lar­do­Mar­ti­nez­li­ber­tad.

#presxs­po­li­ticxs­li­ber­tad.

Sur FB