Film débat, Bolivie-Chili : Andes de sel et de feu

28.05 2015 /
19h30 Maison De l'Am. Latine. rue du collège 27, 1050 Bruxelles

Cycle — Explo­ra : Boli­vie-Chi­li : Andes de sel et de feu”

Repor­tage audio­vi­suel de Dany Marique sui­vit d’une confé­rence — débat.

19h30 Mai­son De l’Am. Latine.

rue du col­lège 27, 1050 Bruxelles

Nées d’un chaos géo­lo­gique, les Andes cen­trales (nord du Chi­li et Boli­vie) illus­trent la genèse de notre pla­nète. Des déserts de glace et de feu, de sel et de cendre. Des vol­cans ner­veux, des gey­sers sou­frés, des lacs salés et chro­ma­tiques aux eaux belles mais empoi­son­nées… Quelques noms pour mesu­rer l’ambiance : les salars de Uyu­ni ou del Hombre Muer­to, les val­lées de la Patience, des Lépreux, de la Mort, de la Lune… Toute vie y semble impro­bable. Et pour­tant ! Culture matrice andine, Tia­hua­na­co naît au bord du lac Titi­ca­ca pour étendre son influence entre l’A­ma­zo­nie et le Paci­fique. Dès la colo­ni­sa­tion, les Andes sont sources de richesses : l’argent et l’étain de la royale Poto­si, le nitrate du Chi­li, le cuivre de Chu­qui­ca­ma­ta en Ata­ca­ma, ce désert abso­lu. Elles sont aus­si à la base de l’his­toire sociale des deux pays : elles témoignent du “mal-vivre” de l’homme andin, mineur ou pay­san asser­vi. Boli­vien ou chi­lien, il exor­cise les démons, autant auprès de la Pacha­ma­ma (la terre-mère) que des Vierges mira­cu­leuses.

Entrée : 5€

Entrée + empa­na­da : 7 €

Pos­si­bi­li­té de par­king à 500 mètres au “Par­king Tulipe” Rue de la Tulipe à Ixelles.