Film : Divine carcasse + débat avec Martin Rosenfeld

29.08 2018 /
19h FBEV. 36 rue des Mégissiers 36 à 1070 Bruxelles
divine_carcasse.jpg

Mer­cre­di 29 aout à 19h
Hôtel de la Fédé­ra­tion belge des expor­ta­teurs de véhi­cules (F.B.E.V.)
36 rue des Mégis­siers à 1070 Bruxelles.
Tram : 51 ou 82 (Arts et Métiers).
Métro : 2,6 (Clé­men­ceau).

Cet été nous vous invi­tons à l’hôtel ! Un hôtel un peu par­ti­cu­lier, celui où se niche la Fédé­ra­tion belge des expor­ta­teurs des véhi­cules neufs et d’occasion. Situé en plein cœur du quar­tier Hey­vaert il accueille, pour la plu­part, des clients venus d’Afrique, qui y passent par­fois plu­sieurs mois pour consti­tuer leur lot de véhi­cules des­ti­nés à faire la tra­ver­sée depuis le port d’Anvers jusqu’à Coto­nou (Bénin). La Fédé­ra­tion s’est consti­tuée en 1997 pour ras­sem­bler les forces en pré­sence des gara­gistes du quar­tier, majo­ri­tai­re­ment d’origine liba­naise. Ces der­niers devaient et doivent tou­jours faire face aux incer­ti­tudes de leur éven­tuel démé­na­ge­ment et à une fra­gi­li­sa­tion de leur acti­vi­té sou­mise à diverses pres­sions exté­rieures. Vous pour­rez y pro­fi­ter d’un repas liba­nais sous le soleil dans la cour de l’hôtel avant la pro­jec­tion et le débat.

divine_carcasse.jpg

Film + débat : Divine car­casse
Domi­nique Loreau, 1998, BE, 35mm, vo fr , 88′

Au tra­vers de ce docu-fic­tion, nous sui­vrons à la trace le des­tin des voi­tures d’occasion qui quittent l’Europe pour se rendre sur le conti­nent afri­cain. Ici, le périple d’une vieille Peu­geot quit­tant par car­go la France pour arri­ver à Coto­nou. Ses mul­tiples vies se déploie­ront alors, pas­sant de mains en mains et de panne en panne, d’une culture à l’autre, d’un usage uti­li­taire à une fonc­tion d’inspiration reli­gieuse. La réa­li­sa­trice, Domi­nique Loreau, a mis en scène des per­son­nages qui jouent (presque) tous leur propre rôle : l’expat fran­çais coopé­rant qui cède la voi­ture à son cui­si­nier Joseph qui en fait un taxi clan­des­tin avant que des gara­gistes tentent de lui redon­ner un second souffle. Et un for­ge­ron sculp­teur dont on ne vous dévoi­le­ra pas les des­seins. La réa­li­sa­trice sera des nôtres pour par­ta­ger avec nous les anec­dotes de cet éton­nant tour­nage.

La pro­jec­tion sera sui­vie d’un débat sur la place et le rôle des gara­gistes dans le quar­tier Hey­vaert. Que se cache-t-il der­rière les façades de garages et l’ébullition des acti­vi­tés à même la rue ? D’où viennent et où vont ces voi­tures ? Com­ment ce quar­tier a‑t-il pu deve­nir la plaque tour­nante inter­na­tio­nale de ce com­merce ? Le démé­na­ge­ment des garages est-il le seul ave­nir sou­hai­table pour ce quar­tier ?
Nous répon­drons à ces ques­tions en com­pa­gnie de repré­sen­tants de la Fédé­ra­tion des expor­ta­teurs de véhi­cules d’occasion et de Mar­tin Rosen­feld, cher­cheur à l’ULB et auteur de “Car connec­tion. La filière euro-afri­caine de véhi­cules d’occasion”.

infos