Indignation Générale !

24.04 2020 / 14h - 19h

plus d’in­fos : FB

Hier, 22 avril, vers 14h00, l’avocate d’Alexandre Penasse, rédac­teur en chef du jour­nal Kai­ros, a mis en demeure le cabi­net de la Pre­mière Ministre Sophie Wil­mès, par le biais de son porte-parole, Steve Detry, et de ses col­la­bo­ra­teurs, de lui com­mu­ni­quer dans les pro­chaines 24 heures : l’a­dresse et l’ho­raire de la confé­rence de presse à venir, et la confir­ma­tion de leur accord sur la par­ti­ci­pa­tion d’Alexandre Penasse à la pro­chaine confé­rence de presse.

Nous n’avons reçu aucune réponse de la part du cabi­net de Sophie Wil­mès.

La liber­té de la presse est depuis long­temps en dan­ger, nous en voyons main­te­nant les effets concrets. Cela jus­ti­fie que nous sor­tions en res­pec­tant les direc­tives (masques et dis­tan­cia­tion phy­sique), se dépla­cer deve­nant essen­tiel pour expri­mer son indi­gna­tion face à ce qu’il se passe.

A‑t-on tort de pen­ser qu’on empêche ce jour­na­liste d’exer­cer libre­ment son métier ? Les faits parlent d’eux-mêmes. Ils ne veulent pas que nous enten­dions autre chose. Ils auraient trop à y perdre. Mon­trons qu’ils devraient être à notre ser­vice.

Nous deman­dons à toutes celles et ceux qui sont outrés par cette atteinte à la liber­té de la presse et au droit d’être infor­mé, de se mani­fes­ter de l’une ou l’autre manière, paci­fi­que­ment et dans le res­pect de la loi, sur les réseaux, dans la rue, avec des affiches à la fenêtre, des pho­tos devant les bâti­ments de la RTBF, Palais de jus­tice, etc.

Par­ta­gez l’é­vé­ne­ment et inon­dez le web de pho­tos de vous avec un mes­sage de sou­tien (voire d’in­di­gna­tion) sym­pa­thique.

Publiée par Kai­ros sur Jeu­di 23 avril 2020