Jeudi du Marxisme — Où va la Grèce ?

17.09 2015 /
19h30 Bd. Lemonnier 171, 1000 Bruxelles

Des 61% de OXI au dic­tat de la Troi­ka à la capi­tu­la­tion de Tspi­ras.

SYRIZA est arri­vée au pou­voir le 25 jan­vier sur une vague d’espoir pour mettre fin à l’austérité. Après un bras de fer de 6 mois avec la Troï­ka et un sabo­tage éco­no­mique sans pré­cé­dent, le gou­ver­ne­ment de Tsi­pras capi­tule à la mi-juillet. Une semaine plus tôt 61% des Grecs avait encore voté OXI au dic­tat de la Troï­ka dans un réfé­ren­dum. L’accord accep­té et défen­du par Tsi­pras pré­voit une aus­té­ri­té plus dure encore et une mise aux enchères du pays. C’est un véri­table choc et une ter­rible tra­gé­die pour la popu­la­tion grecque. La base de SYRIZA et la majo­ri­té de la direc­tion par contre se rebelle et ne veut pas de cet accord humi­liant. Des dizaines de dépu­tés de SYRIZA votent contre au par­le­ment. Tsi­pras convoque de nou­velles élec­tions. Une scis­sion s’en suit de 25 dépu­tés qui forment un nou­veau par­ti, l’Unité Popu­laire.

Tsi­pras n’avait-il pas d’autre choix que d’accepter cette nou­velle aus­té­ri­té ? Fal­lait-il sor­tir de l’euro ? Une rup­ture avec le capi­ta­lisme est-elle envi­sa­geable ? Quel est l’avenir de SYRIZA et de l’Unité Popu­laire ? Quelle soli­da­ri­té avec la Grèce ?

Orga­ni­sa­tion : Révolution/Vonk