Journée de réflexion : La place de l’expression citoyenne dans l’espace public

08.12 2017 /
9h-16h15 Espace Repères - Rue Sylvain Denayer 53, 1070 Anderlecht
-1363.jpg

Jour­née de réflexion : pro­té­ger ou sévir ?

La place de l’ex­pres­sion citoyenne dans l’es­pace public

ven­dre­di 8 décembre 2017

9h>16h15

Espace Repères

Rue Syl­vain Denayer 53

1070 Bruxelles

Une acti­vi­té orga­ni­sée dans le cadre de la cam­pagne “7/24:30 ! — De Hautes Luttes”

Enjeux de la jour­née

La liber­té d’ex­pres­sion est une valeur car­di­nale de tout État démo­cra­tique, tout comme la liber­té de ras­sem­ble­ment. Pour­tant, en Bel­gique, on assiste régu­liè­re­ment à des fric­tions entre auto­ri­tés admi­nis­tra­tives et forces de l’ordre d’une part et personnes/mouvements qui font un usage de ces liber­tés d’autre part. Les inter­ac­tions entre auto­ri­tés publiques et mou­ve­ments sociaux et citoyens sont par­fois trou­blées.

En outre, si cer­tains moyens d’ex­pres­sion « clas­siques » sont abon­dam­ment uti­li­sés (mani­fes­ta­tions syn­di­cales, ras­sem­ble­ments expri­mant des posi­tions poli­tiques, etc.), d’autres formes d’expression/manifestation à carac­tère poli­tique ont aus­si droit de cité (déso­béis­sance civile, affichage/graffiti, blo­cage d’axes rou­tiers, pira­tage de pan­neaux publi­ci­taires, etc.).

Les auto­ri­tés publiques réagissent de diverses manières face à ces modes d’ex­pres­sion et d’ac­tion qui mettent en cause de manière plus ou moins fron­tale, plus ou moins radi­cale les ordres éta­blis.

Dans le cadre de son année thé­ma­tique rela­tive aux mobi­li­sa­tions citoyennes et sociales, la Ligue des droits de l’Homme sou­haite rap­pe­ler le cadre et l’é­tat du droit exis­tant en la matière, inter­ro­ger la per­ti­nence de la réac­tion publique à ces diverses formes d’ex­pres­sion et mettre en débat les moyens d’ex­pres­sion et d’ac­tion légi­times ou non dans un Etat démo­cra­tique.

Pro­gramme (pro­vi­soire)

9:00 Accueil

9:30 Intro­duc­tion

Pré­sen­ta­tion de la cam­pagne « Quels droits face à la police ? » et de ses outils
Vanes­sa DE GREEF, Vice-Pré­si­dente de la Ligue des droits de l’Homme et cher­cheuse au Centre de droit public de l’ULB

9:45 Etat de la juris­pru­dence de la CrEDH : éten­due et limites de l’ex­pres­sion citoyenne dans un Etat démo­cra­tique

Fran­çoise TULKENS, pro­fes­seur émé­rite de l’U­CL, ancienne Vice-pré­si­dente de la Cour euro­péenne des droits de l’Homme

10:15 Ges­tion négo­ciée de l’es­pace public : à quels moyens d’ac­tion la police recourt-elle pour per­mettre l’ex­pres­sion citoyenne sur la voie publique ?

Saad AMRANI, Com­mis­saire Divi­sion­naire — Com­mis­sa­riat géné­ral de la Police fédé­rale

10:45 Pause

11:00 Quelles réac­tions poli­cières et judi­caires aux modes d’ac­tion non vio­lents (Bom­spot­ters, TTIP Game Over, STOP NATO, Green­peace, actions anti-pub, syn­di­cats…) ?

Tho­mas MITEVOY, avo­cat + Dilet­ta TATTI pour les actions mises en place par les syn­di­cats (sous réserve)

11:30 Témoi­gnages d’acteurs/actrices de ter­rain et pro­jec­tion de vidéos d’ac­tions

Avec, entre autres, Johan VERHOEVEN du réseau ADES (Réseau pour des Alter­na­tives Démo­cra­tique et Eco­lo­gique et Soli­daire)

12:00 Débat avec la salle

12:30 Pause

13:30 Tra­vaux en ate­liers

Mise en pra­tique à tra­vers le par­tage d’ex­pé­riences dans un espace de dia­logue entre les divers acteurs en pré­sence

14:30 Pause

14:45 Mise en com­mun des ate­liers et débat mou­vant

15:45 Conclu­sions

Manue­la CADELLI, Pré­si­dente de l’As­so­cia­tion syn­di­cale des magis­trats

16:15 Fin

Infos pra­tiques

http://www.espacereperes.be/index.php

Le prix inclut la par­ti­ci­pa­tion à la jour­née, le repas de midi et les bois­sons ain­si qu’une farde et une clé USB avec du maté­riel infor­ma­tif

Pour les pro­fes­sion­nels : 40 € (avec attes­ta­tion de pré­sence)

Pour les par­ti­cu­liers : 10 €

Membres LDH en ordre de coti­sa­tion : gra­tuit

Infos et ins­crip­tions

Télé­phone : 02 209 62 80

Fax : 02 209 63 80

Cour­riel : Cette adresse email est pro­té­gée contre les robots des spam­meurs, vous devez acti­ver Javas­cript pour la voir.

-1363.jpg