La liberté de circulation et d’installation : une alternative pour la politique migratoire en Europe ?

16.10 2015 /
13h - Forum B, Campus de la Plaine, Université Libre de Bruxelles Bruxelles

“La liber­té de cir­cu­la­tion et d’ins­tal­la­tion : une alter­na­tive pour la poli­tique migra­toire en Europe?”

Le capi­ta­lisme implique imman­qua­ble­ment la concen­tra­tion du pou­voir éco­no­mique aux mains des action­naires, la logique mar­chande, la recherche des pro­fits et des divi­dendes et la mise en concur­rence des tra­vailleurs. L’austérité, la déré­gu­la­tion et la pri­va­ti­sa­tion sont ses mani­fes­ta­tions et ses consé­quences, et de même les poli­tiques condui­sant à empê­cher la liber­té de mou­ve­ment des per­sonnes ou à faire dépendre cette mobi­li­té des besoins des entre­prises, et à main­te­nir des mil­liers de tra­vailleurs et tra­vailleuses sans sta­tut. Lut­ter contre ces effets passe donc aus­si par la ten­ta­tive de dépas­ser le capi­ta­lisme et de créer un sys­tème fon­dé sur d’autres prin­cipes.

Avec la par­ti­ci­pa­tion de Mikaël Frans­sens (Ciré), Vio­laine Car­rère (GISTI), Gil Liz­ca­no (Pode­mos) et Thier­ry Mül­ler (co-auteur de “Coming out” et col­la­bo­ra­teur de « Micro­po­li­tique des groupes », acti­viste chez Riposte)

Ins­crip­tion préa­lable vive­ment conseillée auprès de mfranssens@cire.be (en men­tion­nant si vous aurez besoin d’une inter­pré­ta­tion vers l’anglais).