La Misogynoire ? On en parle !

12.12 2020 / 15h00 - 17h00
En ligne - https://www.facebook.com/events/1707581532746506

La miso­gy­noire ren­voie spé­ci­fi­que­ment à la miso­gy­nie raciste négro­phobe que les femmes & queers noir.e.s vivent !
Connaître les contours de ce concept est un pre­mier pas pour nom­mer un vécu trau­ma­tique par­ta­gé — mais quel est l’an­crage his­to­ri­co-cultu­rel de la misy­noire, com­ment se mani­feste-t-elle au quo­ti­dien ?
Réflé­chis­sons et agis­sons ! Quels outils d’a­na­lyse et acti­vistes mobi­li­ser à fin de décons­truire, dénon­cer et résis­ter face aux nar­ra­tifs et oppres­sions miso­gy­noi­ristes criantes de nos cultures, espaces digi­taux & visuels et mutiples sys­tèmes.
***
Ate­lier non-mixte (femmes), ins­crip­tions gra­tuites mais obli­ga­toire via mwanamkecollectif@gmail.com
°°°
Un ate­lier Pro­po­sé par Mwa­namke, le pre­mier col­lec­tif afro­fé­mi­niste belge, fon­dé en 2015.
Il s’inscrit dans les luttes sécu­laires menées par les femmes afri­caines et afro­des­cen­dantes sur le conti­nent afri­cain et dans les dia­spo­ras pour leur libé­ra­tion et leur éman­ci­pa­tion. Face aux mul­tiples oppres­sions subies par les femmes noires (race, sexe, classe, han­di­cap, orien­ta­tion sexuelle,…), Mwa­namke lutte pour l’au­to­dé­ter­mi­na­tion de celles-ci dans leurs com­mu­nau­tés ain­si que dans la socié­té occi­den­tale patriar­cale et capi­ta­liste. Ses acti­vistes envi­sagent l’afroféminisme non pas comme une trans­po­si­tion du fémi­nisme occi­den­tal aux réa­li­tés des femmes noires, mais comme un fémi­nisme adap­té aux vécus, aux carac­té­ris­tiques et aux spé­ci­fi­ci­tés de celles-ci. Leur afro­fé­mi­nisme est déco­lo­nial et inter­sec­tion­nel.
___
Avec le sou­tien d’equal.brussels et la Com­mune de Saint Gilles.