L’avenir de la littérature palestinienne : Mazen Maarouf et Adania Shibli

12.11 2020 / 20h
Palais des Beaux-Arts - Rue Ravenstein 23 - 1000 Bruxelles

Quel est l’avenir du peuple pales­ti­nien ? La ques­tion n’est pas seule­ment poli­tique ou iden­ti­taire. Aujourd’hui, la situa­tion a pris de telles pro­por­tions qu’elle touche aux limites de l’imagination. Lors d’un week-end sur l’arabofuturisme, nous explo­re­rons l’avenir de la lit­té­ra­ture pales­ti­nienne, avec les écri­vains Mazen Maa­rouf et Ada­nia Shi­bli.

Mazen Maa­rouf est écri­vain, poète, tra­duc­teur et jour­na­liste. Il est né en 1978 à Bey­routh dans une famille de réfu­giés pales­ti­niens qui a dû fuir Tal el-Zaa­tar au début de la guerre civile. Blague pour mili­ciens, son pre­mier recueil de nou­velles, a rem­por­té le Al-Mul­ta­qa Ara­bic Short Sto­ry Prize. De natio­na­li­té islan­daise, il vit entre Reyk­ja­vik et Bey­routh.

Ada­nia Shi­bli est née en Pales­tine en 1974. Elle est tra­duite en fran­çais chez Actes Sud. Ada­nia Shi­bli a publié des ouvrages fic­tion­nels et non fic­tion­nels, dont deux romans, et de nom­breuses nou­velles, récits et essais artis­tiques, qui ont été publiés dans diverses antho­lo­gies, livres d’art et maga­zines. Son der­nier livre d’art,Dis­po­si­tions (Qat­tan, 2012), explore le rôle du mou­ve­ment dans l’inclinaison artis­tique des artistes visuels pales­ti­niens contem­po­rains.

Tous les événements sont organisés dans le respect du protocole sanitaire du secteur culturel. Consultez nos mesures sanitaires COVID pour visiter BOZAR en toute sécurité.

Langue : Anglais

Chair MD