Le logement à Bruxelles entre héritage et perspectives. Trente ans de politique de l’habitat pour quel avenir ?

25.03 > 25.02 2020 / 12h00 - 14h00
Université Saint-Louis (local P61) - Boulevard du Jardin botanique, 43 | 1000 Bruxelles

Dès la créa­tion de la Région de Bruxelles-Capi­tale, en 1989, la poli­tique de l’ha­bi­tat a été au centre des pré­oc­cu­pa­tions de la classe poli­tique et de la socié­té civile. La pre­mière décla­ra­tion poli­tique se fixait deux objec­tifs prio­ri­taires qui sont res­tés récur­rents : garan­tir à tous l’exercice du droit à un loge­ment décent et main­te­nir, ou fixer, une popu­la­tion dont les reve­nus puissent par­ti­ci­per au finan­ce­ment de la Région. Trente ans après, force est de consta­ter que ces deux objec­tifs ne sont pas atteints mais la situa­tion bruxel­loise a elle aus­si for­te­ment évo­lué : une ville en crois­sance démo­gra­phique mais qui s’appauvrit et qui voit tou­jours sa classe moyenne émi­grer, des prix du loge­ment en aug­men­ta­tion conti­nue, la métro­po­li­sa­tion de la Ville-Région et la suc­ces­sion des réformes de l’État.

Pour­tant, la Région bruxel­loise a fait preuve d’une acti­vi­té légis­la­tive conti­nue et d’une grande inven­ti­vi­té mais qui com­pensent dif­fi­ci­le­ment le fait que, confi­née géo­gra­phi­que­ment et ins­ti­tu­tion­nel­le­ment, elle est pri­vée d’une res­source de déve­lop­pe­ment essen­tielle : l’extension ter­ri­to­riale et l’élargissement de ses capa­ci­tés fon­cières. Héri­tière d’une déjà longue his­toire des poli­tiques du loge­ment en Bel­gique, la Région de Bruxelles-Capi­tale doit oser des choix pour mieux ren­con­trer ses objec­tifs : recons­truire la ville sur la ville, garan­tir des poli­tiques plus opé­ra­tion­nelles et plus équi­tables, gar­der une base taxable suf­fi­sante et mieux gérer les moyens finan­ciers affec­tés. Les voies sont étroites mais elles existent. Elles sup­posent des choix poli­tiques per­ti­nents, fon­dés sur la jeune his­toire de la Région et sur les pers­pec­tives propres de son ter­ri­toire urbain.

Pro­gramme
12h00 — sand­wiches ; 12h30 — expo­sé ; 13h30 — dis­cus­sion et débat

Le for­mu­laire d’ins­crip­tion sera dis­po­nible après la fin de la séance pré­cé­dente.

 


http://www.irib.be/index.php?page=Agenda