Leçon de cinéma : Filmer l’ennemi, par Thierry Odeyn

15.06 2019 /
10h30 Cinéma Aventure Galeries du Centre 57, rue des Fripiers 1000 Bruxelles
odeyn-ennemi.jpg

odeyn-ennemi.jpg

LEÇON DE CINÉMA : FILMER L’ENNEMI, PAR THIERRY ODEYN.

S’il y a des images qui vendent, il y a aus­si des images qui montrent ; ce ne sont pas les mêmes. Fil­mer « de l’ Autre » pour le mon­trer à d’autres implique une morale inhé­rente à l’acte de fil­mer, de don­ner à voir. Fil­mer le réel, c’est tou­jours fil­mer un rap­port au réel, et le plan est indé­lé­bi­le­ment mar­qué par la qua­li­té de ce rap­port. Mais qu’advient il lorsque celui qui est face à la camé­ra est haïs­sable ? La démarche est dif­fi­cile, qui oblige à éta­blir une rela­tion qui n’est plus d’altérité mais d’adversité, tout en recon­nais­sant à l’autre son poids d’humanité. Même enne­mi, il est pareil à moi. Toute la dif­fi­cul­té sera donc de trou­ver la bonne dis­tance et ce flirt n’est pas sans dan­ger car à trop vou­loir le com­prendre on peut aus­si suc­com­ber à sa séduc­tion. Il faut gagner la confiance de l’adversaire pour que s’expriment, sans pré­ju­gé, ses contra­dic­tions, sa véri­té. Il ne s’agit pas pour autant de le réduire à l’idée que l’on s’en fait, ce qui est affaire de pro­pa­gande.

Avec des extraits de “Géné­ral Idi Amin Dada — Auto­por­trait” (Bar­bet Schroe­der), “Shoah” (Claude Lanz­mann), “Le cha­grin et la pitié” (Mar­cel Ophuls)… Et des entre­tiens avec, Bar­bet Schroe­der, Claude Lanz­mann, Mar­cel Ophuls, Han­nah Arendt…

***

Durée : 2h30
Réser­va­tions : www.cinema-aventure.be
Tarifs : 6,5 / 5

***

Dans le cadre du cycle 2018/2019 de Leçons de ciné­ma par Thier­ry Odeyn, orga­ni­sé par Le p’tit ciné, en par­te­na­riat avec la SCAM et le Ciné­ma Aven­ture.

source : face­book