L’interventionnisme de l’OTAN : une histoire qui se répète ?

28.10 2014 /
19h30 LORCA Rue des Foulons 47 - 1000 Bruxelles

Quelles moti­va­tions et quelle légi­ti­mi­té der­rière l’interventionnisme de l’OTAN dans les zones de conflit actuelles au Moyen-Orient ? Et la Bel­gique dans tout ça ? Décryp­tage.

La récente appro­ba­tion par le Par­le­ment d’en­voyer des F16 contre le groupe Etat Isla­mique en Irak et en Syrie est l’oc­ca­sion de faire le point sur une situa­tion pour le moins explo­sive.

Les par­ties en pré­sence pré­tendent toutes agir pour le bien com­mun et la défense des peuples. Or, l’histoire l’a mon­tré, les inter­ven­tions au Moyen-Orient ont tou­jours sou­le­vé des ques­tions et des enjeux bien plus com­plexes que ce que les dis­cours offi­ciels ont bien vou­lu nous lais­ser croire.

D’où vient le groupe « Etat Isla­mique » ? Consti­tue-t-il effec­ti­ve­ment une menace qui jus­ti­fie­rait une inter­ven­tion armée ? Ou, dans le cas contraire, y a‑t-il des enjeux géos­tra­té­giques sous-jacents qui expli­que­raient cette volon­té d’intervenir ? Quel rôle la Bel­gique a‑t-elle joué et quels paral­lèles peut-on éta­blir avec la situa­tion syrienne ?

Enfin, quelles ont été les stra­té­gies et les évo­lu­tions de l’OTAN depuis la dis­pa­ri­tion de l’URSS et du Pacte de Var­so­vie en 1991 ?

Deux inter­ve­nants vien­dront nous aider à faire le point sur la situa­tion et à démê­ler cet imbro­glio peu acces­sible au grand public :

- Oli­vier Kempf, maître de confé­rence à Sciences Po Paris, cher­cheur asso­cié à l’I­RIS et auteur de “L’OTAN au XXIème siècle” (éd. du Rocher)

- Guillaume Defos­sé, pré­sident du CNAPD.