Lusinga ou notre responsabilité décoloniale

18.05 2018 /
19h30 Pianofabriek. Rue du Fort 35, 1060 Bruxelles

Lusin­ga ou notre res­pon­sa­bi­li­té déco­lo­niale
ven­dre­di 18 mai à 19:30 — 22:00
Pia­no­fa­briek
Rue du Fort 35, 1060 Bruxelles

“Le 4 décembre 1884, le puis­sant chef congo­lais Lusin­ga Iwa Ng’ombe eut la tête cou­pée lors d’une expé­di­tion puni­tive com­man­di­tée par Emile Storms. Ce mili­taire belge diri­geait la 4ème expé­di­tion de l’Association Inter­na­tio­nale Afri­caine. Aujourd’­hui, le crâne de Lusin­ga repose dans une simple boîte à l’Ins­ti­tut Royal des Sciences Natu­relles de Bel­gique…

Les restes humains de ce chef congo­lais invitent à un tra­vail de mémoire sur des crimes qui ont été com­mis dans les pre­miers temps de la colo­ni­sa­tion belge. Ils ques­tionnent aus­si notre pré­sent que nombre de citoyens sou­haitent déco­lo­nial. Peut-on se conten­ter de cette muette solu­tion de « sto­ckage » ?

Sans envi­sa­ger notre res­pon­sa­bi­li­té, une pro­cé­dure de res­ti­tu­tion, un ensei­gne­ment de notre pas­sé colo­nial véri­ta­ble­ment sans tabou ? Le jour­na­liste Michel Bouf­fioux nous décli­ne­ra sa longue enquête afin d’ex­hu­mer le “butin” de Storms, consti­tué du crâne de Lusin­ga et d’autres crânes, mais aus­si de plu­sieurs sta­tuettes figu­rant au sein de col­lec­tions du Musée Royal de l’A­frique Cen­trale.

En com­pa­gnie de l’his­to­rien de l’Art et Com­mis­saire d’ex­po­si­tions, Toma Lun­tum­bue, du jour­na­liste Oli­vier Muku­na et du repré­sen­tant du MRAX, John’s Mbu­lu­la.

MRAX asbl et Bruxelles Pan­thères

sur fb