Manif contre la venue de Marine Le Pen à Bruxelles

15.09 2015 /
19h Place Surlet de Chockier à Bruxelles (Métro Madou).
LEPEN.jpg

Manifestation contre la venue de Marine Le Pen à Bruxelles

STOP au mee­ting raciste du Vlaams Belang !

STOP aux dik­tats de L’Europe du Capi­tal !

19h Métro Madou (Place Sur­let de Cho­ckier à Bruxelles). Elle se diri­ge­ra ensuite vers le Par­le­ment euro­péen.

LEPEN.jpg

Le 15 sep­tembre, le par­ti néo­fas­ciste, Vlaams Belang orga­nise à Bruxelles un col­loque avec Marine Le Pen « contre les dik­tats de l’Union Euro­péenne » et pour s’en prendre aux migrants et aux popu­la­tions du Sud de l’Europe. Cette col­la­bo­ra­tion entre le Front Natio­nal de Marine Le Pen et le Vlaams Belang est ren­for­cée par la mise sur pied de leur nou­veau groupe d’extrême droite au par­le­ment euro­péen.

Nous devons dénon­cer l’hypocrisie de l’Union Euro­péenne. La crise éco­no­mique pro­fonde du capi­ta­lisme, les poli­tiques néo­co­lo­niales et les inter­ven­tions mili­taires au Moyen-Orient et en Afrique ont créé une insta­bi­li­té poli­tique, ali­men­té la vio­lence sec­taire et dis­lo­qué les éco­no­mies des pays tou­chés. Cer­tains prennent le risque d’une périlleuse tra­ver­sée de la Médi­ter­ra­née. La poli­tique d’asile de l’Union Euro­péenne cri­mi­na­lise les réfu­giés et mili­ta­rise ses fron­tières.

Sur le compte twit­ter du FN, ils écrivent : « Des fron­tières et des char­ters : la solu­tion pour Calais et le reste ! ». Leur atti­tude est de jeter de l’huile sur le feu pour sti­mu­ler le racisme. L’extrême droite ins­tru­men­ta­lise les migrants comme boucs émis­saires des échecs éco­no­miques du capi­ta­lisme afin d’accroitre les ten­sions et les divi­sions entre divers groupes dans la socié­té.

Le FN clame que ce n’est pas aux fran­çais de payer pour les grecs pour qui d’ailleurs, il serait impen­sable qu’ils ne règlent pas l’entièreté de leur dette. Ces dettes ne sont pas celle des Grecs, des Espa­gnols, des Fran­çais, des Alle­mands ou des Belges et ne doivent pas être payées par eux,… mais ce sont celles des spé­cu­la­teurs : ban­quiers et mul­ti­na­tio­nales, ce que cache le FN.

Ne nous lais­sons pas divi­ser ! Une lutte uni­fiée des tra­vailleurs et des jeunes, avec ou sans papiers, avec ou sans emploi, est néces­saire pour arrê­ter l’austérité en Bel­gique et en Europe et per­mettre un plan d’investissements publics mas­sifs pour la créa­tion d’écoles, de loge­ments sociaux et d’emplois décents pour tous.

 — Voi­ci la liste des pre­miers signa­taires sou­te­nant cette mani­fes­ta­tion à l’initiative d’EGA-ALS et de Blok­bus­ter :

Col­lec­tif Anti­fas­cis­ti Bruxelles, FEWLA, Ini­tia­tive Soli­da­ri­té avec la Grèce qui résiste, Jeunes FGTB-Char­le­roi, JOC-Bruxelles, PSL-LSP, Syn­di­ca­lis­ten TEGEN Fascisme/Syndicalistes contre le Fas­cisme,…

Pour rejoindre l’ap­pel : contac­tez boris@socialisme.be

- L’affiche et le tract sont dis­po­nibles en pdf sur le site EGA

Plus d’in­fos sur FB